ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

Notre vision des éditeurs

728 appréciations
Hors-ligne
Il n’est pas dans notre idée qu’il existe un cabinet noir malfaisant qui agit en coulisses.
Nous pensons simplement que, par manque de temps et facilité, la majeure partie des éditeurs ne s’est pas investie dans la conduite des affaires de la filière.
Seules les Majors en ont assumé la charge, disposant de plus de moyens humains pour cela. Naturellement les employés délégués à ces missions ont cherché à satisfaire leurs employeurs, employeurs qui leurs communiquaient leurs directives en fonction de leurs propres intérêts.
Du coup, l’intérêt commun a été oublié.

Petit à petit, en l’absence de contre-pouvoir, les dérives se sont accentuées, jusqu’à la mise à jour récente des arrangements tarifaires dont ont bénéficié les Majors au détriment des autres éditeurs.
Alors non, ce n’est pas un cabinet noir. C’est simplement,comme dans toute société, un défaut d’implication des intéressés et une absence de contre-pouvoir sécurisant qui ont conduits à la situation présente. Et il en sera ainsi tant qu’il ne sera pas remédié au défaut structurel.

Cela nécessite deux choses :

1/ Une prise de conscience qui engendre l’implication effective.
2/ Une modification des structures de gouvernance.

Le premier est en cours. Il doit se développer  pour rapidement conduire à la création d’une structure de défense des intérêts des éditeurs dont la vente constitue la ressource essentielle face à ceux pour lesquels la publicité et les aides sont primordiales. Les deux doivent pouvoir coexister.

Le second sera la conséquence du premier.
Une gouvernance paritaire entre éditeurs et marchands de presse doit naître, arbitrée par l’Etat,
pour défendre les intérêts de la vente. Il en découlera une modification essentielle supprimant les freins actuels et générant de nombreuses économies :

La transformation des intermédiaires logistiques en sous-traitants :

-       supprimera les disfonctionnements liés à des intérêts divergents (ventes/volumes)
-       Fiabilisera l’information et l’accélérera,permettant une meilleure réactivité.
-       Améliorera les relations éditeurs/marchands,permettant une redynamisation commerciale
-       Favorisera la transparence des flux financiers,créant de nouvelles disponibilités
-       Simplifiera la gestion, permettant des économies
-       Fiabilisera la logistique par sa normalisation qualité ISO, générant d’importantes économies
 
L'AADP est à la disposition de tous pour évoquer ces sujets plus avant. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9736 autres membres