ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

Révolution

716 appréciations
Hors-ligne
"Le bled (i.e. l'ensemble des grains notamment blé et seigle) peut être regardé comme une production du sol, et sous cette vue il appartient au commerce et à la législation économique. Ensuite, il peut et doit être regardé comme la matière de première nécessité et le premier soin dans l'ordre civil des sociétés, et sous ce point de vue il appartient à la politique et à la raison d'État."
Extrait de Wikipédia sur la libéralisation du commerce de grains.

Dans ce texte on peut facilement remplacer le"bled" par "la presse" et "du sol" par "des éditeurs".

Rappelons que c'est cette libéralisation du commerce de grains, décidée par Turgot, qui a initiée la Révolution Française en raison des spéculations (attribuées aux négociants et à certains nobles, hommes de pouvoir) et de mauvaises récoltes (encore que, au moment de la Révolution, les récoltes avaient été bonnes).
Mais il s'agissait là d'une denrée de base pour la population alors que la circulation des idées, si elle est fondamentale pour nos démocraties, n'est que secondaire par rapport au besoin de se nourrir.
Ainsi, point de Révolution à attendre, pas plus que de reprise en mains rapide par l'Etat.
Le ressentiment demeure face à cet immobilisme mais il ne suffit pas pour déclencher les actions révolutionnaires nécessaires au rétablissement du droit.
Nous pouvons seulement freiner les ardeurs des exploiteurs qui nous condamnent. 
Cela laissera le temps à certains d'entre nous d'organiser leur sortie.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9629 autres membres