ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

Presstalis retrouve des couleurs

120 appréciations
Hors-ligne
selon Le Figaro le distributeur de presse  Presstalis retrouve des couleurs
Des infos et des .... A vos commentaires

52 appréciations
Hors-ligne
Ce n'est pas l'avis de tous le monde !...

La Commission attire l’attention du Conseil supérieur sur la précarité des équilibres financiers actuels de Presstalis : les besoins de financement restent importants et pèsent fortement sur la trésorerie ; les récents succès relatifs au recours aux instruments d’affacturage sont à saluer mais constituent néanmoins des outils onéreux ; les efforts de réorganisation substantiels mis en oeuvre par Presstalis ont permis de compenser les baisses de volumes de cette année, mais n’ont pas permis de dégager d’excédents susceptibles d’améliorer la situation financière. Par ailleurs, les capitaux propres de Presstalis demeurent très substantiellement négatifs.

http://csmp.fr/Media/Documents-mis-en-ligne/AVIS/Avis-CSSEFM-20-decembre-2016


Dernière modification le lundi 30 Janvier 2017 à 15:55:42

716 appréciations
Hors-ligne
Il est sûr que si l'on veut recapitaliser PRESSTALIS avec sa rentabilité il y en a pour un moment.
Mais quand on a obtenu une telle dérogation (absence de dépôt de bilan malgré des capitaux négatifs), a t'on réellement intérêt à l'abandonner ?
Par ailleurs, tant que l'on peut dire que la messagerie est en difficulté cela évite de devoir lâcher quoi que ce soit aux autres acteurs de la filière.
Alors, pourquoi se priver ?
D'un autre côté il est de bon ton d'afficher que la santé va mieux.
D'ailleurs, qui le claironne ? LE FIGARO.
Croyez-vous au hasard ?
Moi pas.
c'est un peu comme quand les éditeurs se plaignent de mauvais résultats et affichent 10% de rentabilité nette ou encore quand ils écrivent depuis des années que notre situation les préoccupent mais qu'ils ne font rien pour l'améliorer et nous dépossèdent des ventes via l'abonnement. Des discours qui sonnent faux. De vrais mensonges.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Avez vous bien lu le rapport sur la situation financière des 2 messageries ?
C'est en fait, plus un exercice d'art pour le CSMP, qui consiste à présenter de manière positive ce qui est négatif, pour encore et toujours gagner du temps.
Pour les 2 messageries, seuls les résultats d'exploitation positifs sont précisés...on devine alors ce qu'il en est pour la suite, les trésoreries et capitaux propres étant mauvais.
Les prévisionnels N-1 des 2 mess. sont ridiculisés par la réalité. Celui que devait fournir Presstalis pour 2017 n'est même pas présenté !!!  (Qu'on leur dise que prévoir...c'est avant).
MLP a pris des "accords privilégiés" avec certains éditeurs, pour contourner leurs propres barêmes. Une enquête s'ouvre, car une brèche de plus s'ouvrirait, contraire à la Loi Bichet.
Chaque messagerie veut son propre système d'information (au lieu d'un seul prévu par Bichet) et ceci est bien dit, ne peut qu'affecter l'ensemble de la filière.
Le réseau est cité...il le faut bien. Seulement pour dire que l'amélioration des rém se fera quand l'ensemble aura dégagé des marges de manoeuvre... on sait aussi ce que ça veut dire !

716 appréciations
Hors-ligne
Tout ceci est exact.
La situation des messageries est mauvaise, nous le savons tous. Mais c'est voulu.
La responsabilité en incombe à ceux qui gèrent la filière selon leurs intérêts, au détriment de tous les autres acteurs.
L'Etat laisse faire et jusque-là a toujours accepté de combler les trous volontairement creusés.
La situation perdure.
Il n'est d'autre solution que de remplacer la distribution de masse par la distribution de détail.
Mais ceci est contraire aux intérêts des dirigeants actuels et historiques de la filière.
Il n'y a que trois solutions :
- soit l'Etat intervient (mais il n'en prend pas le chemin)
- soit le système perdure (avec la casse que l'on connait)
- soit le système implose pour se refonder sur d'autres bases (nous y travaillons)
Nous n'attendons rien de qui que ce soit et encore moins de ceux qui prétendent nous représenter.
Mais nous continuons à développer notre action pour le compte de notre profession, de la filière, et des citoyens consommateurs et payeurs.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

91 appréciations
Hors-ligne
quels sont les intérêts en jeu , pour qu'une société privée, telle que cette Messagerie Presstalis n'ai encore pas déposé de bilan depuis des décennies de bilans négatifs , ils ont viré 80 % du personnel ,restructure sans cesse , toujours sur le dos des marchands et aucun résultat positif , cette filière decide seule du sort des marchands sans jamais négocier d'accords , donc nous recevons que des miettes ! Nous avons laissé notre sort entre les mains de conflits d'intérêts , voilà le résultat ! Mais il n'est jamais trop tard pour inverser les tendances , peut être que nous nous sommes jamais ou pas suffisamment faient entendre ?

C EST FACILE DE RETROUVER DES COULEURS EN ATTRIBUANT 13% A CERTAINS DIFFUSEURS
EN ONT ILS LE DROIT D AILLEURS QUESTION?
IL FAUDRA BIENTÔT LEUR REVERSER UNE SURCOMMISION EN TANT QUE MAUVAIS ELEVE

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9629 autres membres