www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

« 80 % du chiffre » émane du tabac ...

129 appréciations
Hors-ligne
lyonnefr

YONNE > AUXERROIS > AUXERRE 07/10/16 - 06H00

Mathieu Noé tient le tabac-presse de l’avenue Denfert-Rochereau avec quatre employés




http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/auxerrois/2016/10/07/mathieu-noe-tient-le-tabac-presse-de-lavenue-denfert-rochereau-avec-quatre-employes_12103061.html

Satisfait de « croiser toutes les strates de la société », le Francilien Mathieu Noé gère le tabac-presse depuis 2014 et habite en famille sur place. L’enseigne s’anime au quotidien. « Un magasin tel que le nôtre doit être ouvert tous les jours. » - Vincent THOMAS

Passé par Saint-Bris-le- Vineux, Mathieu Noé a repris en 2014 le tabac-presse avenue Denfert-Rochereau, à Auxerre. Une activité riche, de la vente au comptoir à la gestion par ordinateur.

Ancien employé de grande surface, Mathieu Noé a redonné vie en 2008 à un tabac-presse, à Saint-Bris-le-Vineux. Depuis deux ans, il gère celui de l'avenue Denfert-Rochereau, parmi une dizaine d'établissements à Auxerre. Où il apprécie, derrière son comptoir, de « croiser toutes les strates de la société ».
À 35 ans, le Francilien gère une boutique diversifiée avec quatre employés. Sept jours sur sept. « Un magasin tel que le nôtre doit être ouvert tous les jours. » Les commissions divergent, que ce soit pour la presse (13 %) ou le tabac (près de 7 %).

« 80 % du chiffre » émane du tabac Celles liées au secteur PMU se révèlent bien plus faibles (1,65 %). « Et ces clients-là sont exigeants. Le turfiste est très tatillon », sourit le patron, installé sur place en famille, avec son épouse Erika et leur fils Gabin.

S'agissant de la presse, l'enseigne de Mathieu Noé abrite 1.500 références. Cinq fois plus que son stock à Saint-Bris. « Un numéro pousse l'autre, sauf la plupart des spéciaux, des hors-série. Pour être un point de vente correct, les éditeurs estiment que 50 % d'invendus, c'est bien », confie le buraliste. Il s'appuie volontiers sur les demandes précises de titres, de la part des acheteurs, qui restent malgré tout assez rares. « Peut-être que les clients n'osent pas… »

L'établissement, doté d'un dispositif de sécurité lui aussi aux multiples facettes (diffuseur de brouillard, paquets mouchards…) s'éveille tôt. « En général dès 5 h 30, pour la livraison de la presse. On dépend du dépôt de Joigny », explique Mathieu Noé, qui assimile son activité à « un dépôt-vente ».

Environ « 80 % du chiffre » émane du tabac. Dont la livraison, par un logisticien de Paris, reste variable, « au mois, à la quinzaine, à la semaine ».

En coulisses, la gestion des stocks du tabac-presse s'avère « totalement informatisée », en temps réel. Chaque produit dépend d'un code d'identité. « La seule chose sur laquelle nous restons maîtres de A à Z, ce sont les articles fumeurs, en lien avec Jacques, un grossiste pipier : feuilles, tubes, briquets… »

Les jeux à gratter, eux, sont reçus par paquets. « Tous de 150 €, que le jeu vaille 1 ou 5 € », assure le gérant. Tant qu'ils ne sont pas authentifiés sur place via un logiciel de la Française des jeux, ces tickets n'ont aucune valeur.

Mathieu Noé entend diversifier son activité, avec notamment l'arrivée d'une borne compte Nickel (« en cours d'agrément »), espérée en janvier prochain. Au moment de l'entrée en vigueur de la vente seule du paquet neutre.

Vincent Thomas
vincent.thomas@centrefrance.co

Dernière modification le vendredi 07 Octobre 2016 à 08:30:19
Des infos et des .... A vos commentaires

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9989 autres membres