www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

La notion de périodicité se meurt

790 appréciations
Hors-ligne
"Le produit de presse se caractérise par la régularité de sa périodicité, le rythme de
parution n'étant pas inférieur à quatre fois par an."

Ce texte est la première phrase de la définition du produit "presse"  (cf. site du CSMP).

Et c'est ce même CSMP qui vient d'autoriser le doublement des Hors séries, faisant sortir ceux qui auraient pu être en AL (Assimilé librairie mieux rémunérés) dans la catégorie "presse".

Outre le fait que l'on nous prive d'un gain potentiel c'est la définition du produit presse qui est remise en cause puisque dorénavant il pourra y avoir autant de hors séries que de parutions normales. Dès lors on peut considérer que la notion de périodicité n'a plus sa place dans la définition du produit "Presse". Nous verrons ce qu'en pensent le Ministère et l'ARDP que nous allons questionner sur ce sujet. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

59 appréciations
Hors-ligne
Les rédactions vont devoir turbiner pour trouver autant de sujets originaux et vendeurs. Sinon nous n'avons pas fini d'en voir des: Remèdes, Recettes, Secrets de grand-mère et autres sujets éculés.

790 appréciations
Hors-ligne
Rien de difficile là puisqu'ils ont toute liberté.
La revue de pêche peut bien faire un hors série jeux ou cuisine ou sport ou féminin ou salon, technologie, histoire, aménagement du territoire, population, voire même croiser ces thèmes.
tout est ouvert puisque le but principal n'est pas de vendre mais de produire et placer. La vente n'est qu'un plus. (Je parle là pour les majors).
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

59 appréciations
Hors-ligne
Et un "petit" fond de roulement supplémentaire pour maintenir le soldat Presstalis à flot.

104 appréciations
Hors-ligne
Nous ne sommes pas sortis de l'auberge alors avec les titres ambiguës , pour pouvoir les ranger dans nos linéaires et retrouver les invendus, Ex HS Figaro mais c'est dans la cuisine , dans la santé , dans le voyage , dans l'art , HS femmes actuelles dans le même acabit , que nous classons tous ensembles pour les retrouver . Un vrai exercice de style ! J'oubliais aussi l'Express HS de tous les thèmes , ( montres , et j'en passe . )

250 appréciations
Hors-ligne
MLP confirme que le nombre de produits à accéder aux conditions presse seront plus nombreux.  Cela veut donc dire une baisse de la rémunération pour les marchands.

Mais quelles conditions privilégiées ?
S'il s'agit de donner un n° paritaire à des produits qui ne sont pas de la presse, l'Etat ne devrait pas laisser faire ça sans rien dire. Il peut perdre jusqu'à 18 points de TVA (écart entre 20 et 2.10). Et beaucoup de fabricants se rueraient là dedans. Sur votre dos.
Si c'est bien ça dont il s'agit, à vous de faire valoir votre contrat d'agent de la vente de la presse, cad de pouvoir refuser ce qui n'est pas de la presse. Autrement dit, ce n'est pas parce que c'est estampillé d'une messageries de presse, que c'est de la presse. C'est le cas des EY, AL, PP, multimédia...tout ça, contractuellement, on peut refuser. Personne ne le fait, car le contrat diffuseur/dépositaire précise qu'on doit tout accepter de son dépôt, ce qui contredit le contrat d'agent de la vente, plus restrictif.
Mais en cas d'abus de plus en plus flagrants, c'est ça qu'il va falloir utiliser. Et à terme, ça tuerait le système. Avis aux amateurs. Qui va oser ?

1213456 message précédent

59 appréciations
Hors-ligne
Périodicité, vous avez dit périodicité ?......
Marianne Maison 03838 titre mensuel.
N° 208 MeV 10/06 débit sur R25, rappel 06/07 crédit sur R27
N° 209 MeV 29/06 débit sur R28
Un mois = 19 jours.....
Une semaine entre le crédit du 208 et le débit du 209 très, très fort.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9977 autres membres