www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

rémunération tabac

une prime de 2000euros prévue pour les buralistes en zone difficiles à cela il faut ajouter une hausse du taux de rémunération pour palier la baisse du CA,l'état se soucie bien plus du sort des débitants de tabac que des marchands de presse pourtant meilleur pour la santé(pour info je ne suis pas débitant)
quand il s'agit de défendre ses intérets(taxes) l'état est fort
quand il s'agit de l'intéret général(distribution presse) l'état est absent
ce manque de courage discrédite l'action publique et nos élus

Sur les intérêts de l'Etat, il y a débat...
Le tabac rapporte à l'Etat, mais selon certains médecins qui réfléchissent, il en coûte aux Français, beaucoup, beaucoup plus à long terme. En vies et en argent.
Entre favoriser certains débitants, ou céder aux multinationales du tabac, qui tire les ficelles à votre avis ?
Pour la presse, ça coûte toujours à l'Etat, à toutes les échéances.
La hausse de la rém des buralistes là dedans n'est qu'une conséquence bien secondaire, mais la Confé fait bien son travail syndical.

242 appréciations
Hors-ligne
Comme l'Etat sait qu'un point de vente de Presse qui a le tabac, a plus de chances de se maintenir c'est pour lui plus simple de soutenir plus le tabac que la presse. 

Nous sommes passé d'un réseau de librairie presse à Tabac-presse.  Cela ne semble pas poser problème à l'Etat,  que pour acheter de la presse les enfants soient contraints d'aller dans un tabac.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9997 autres membres