www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Agora Presse tourne la page .....

135 appréciations
Hors-ligne
les magasins Agora Presse, développés jusqu'ici en franchise, sont appelés à rejoindre l'enseigne Maison de la Presse.

Dans un communiqué publié ce 30 mars, les Messageries Lyonnaises de Presse (MLP), propriétaires de l’enseigne Agora Presse, annoncent avoir conclu avec NAP, tête de réseau des 1 600 points de vente indépendants regroupés sous les enseignes Maison de la Presse et Mag Presse, un accord permettant aux 15 magasinsAgora Presse de rejoindre l’enseigne Maison de la Presse.

L’accord prévoit également la reprise par NAP du magasin Agora de Lyon en succursale, avec le maintien de l’équipe actuelle. Cet espace situé en plein cœur du Vieux-Lyon portera les couleurs Maison de la Presse et sera prochainement réaménagé selon le dernier concept d’agencement. Il deviendra ainsi le deuxième magasin vitrine de l’enseigne au côté du celui détenu par NAP à Paris.

Présente sur le marché de la presse depuis 1999, la société Agora Expansion fait état de difficultés économiques qui l’amènent à arrêter son activité. Le secteur de la distribution de la presse souffre en effet depuis des années. Il faut ajouter que les MLP ne s’étaient jamais donné les moyens matériels et humains de développer vraiment l’enseigne, qui en près de quinze d’existence n’a jamais regroupé plus d’une vingtaine d’unités, dont la majorité de franchisés. De nombreux changements de concepts et de développeurs n'avaient pas contribué à afficher une visibilité claire.

L’accord signé entre MLP et NAP permettra au moins aux 15 adhérents Agora restants de continuer à bénéficier des services d’une enseigne experte des commerces de presse de proximité, pour poursuivre leur activité dans les meilleures conditions. Le groupement d’achat de NAP répond "largement aux besoins d’approvisionnement des 17 000 points de vente de presse indépendants du pays, et les accompagne dans la nécessaire diversification de leurs activités", note le communiqué.
Des infos et des .... A vos commentaires

158 appréciations
Hors-ligne
Tant que les concept SEDDIF/NAP ne deviennent pas de réelles franchises, le réseau a ses chances. Espérons seulement que NAP tire une leçon économique du fiasco MLP/AGORA et de son impossibilité avec des rentabilités telles que les nôtres de viabiliser un concept en franchise pure.

Dernière modification le jeudi 31 Mars 2016 à 09:19:51

38 appréciations
Hors-ligne
C'est peut être le scoop de l'année, et pas des moindres.
- Echec de la Seddif : Presstalis la vend à NAP.
- Echec des MLP concernant Agora : vouloir imiter Presstalis donne le même résultat.
Mêmes causes, mêmes effets.
Reste NAP qui doit prouver son modèle. Qu'ils communiquent peu leurs résultats est-il déja un signe ?
Le gachis MLP ne s'arrête pas là. Quid des engagements, du personnel, des stocks...???
Les 2 messageries perdent donc aussi de l'argent sur le hors presse. Quel beau programme qui s'annonce !

3 appréciations
Hors-ligne
gâchis des stocks MLP: soldés à -80%
pour une fois j'ai profité de l'aubaine, c'est rare dans la presse!

Dernière modification le jeudi 31 Mars 2016 à 17:54:48

104 appréciations
Hors-ligne
Je ne comprends pas ce qu'ils ont soldé à 80 % , le hors presse ou aussi la presse ? Vous dites que c'est rare dans la presse ? Alors que les stocks de presse sont repris par les éditeurs ? c'est bien vous avez fait des affaires !

3 appréciations
Hors-ligne
J'ai acheté pour 2000 euros de papeterie soldée à 80% sur le site mondepot.com, un exemple: l'ardoise velleda+feutre+effacette à 0.37 euros ht !

Dernière modification le vendredi 01 Avril 2016 à 09:27:34

135 appréciations
Hors-ligne
30 mars 2016 - Les magasins Agora (MLP) appelés à rejoindrel’enseigne Maison de la Presse (NAP)


http://groupe-nap.com/media_center/Communique%20NAP%2030032016.pdf
Des infos et des .... A vos commentaires

104 appréciations
Hors-ligne
Nous pouvons tous nous satisfaire ou regretter la fusion des deux concepts , n'avons nous pas entendu la nouvelle présidente des Mlp pretendre que les marchands seraient responsables d'une partie de la baisse des ventes de la presse ? Nous constatons que même le concept MLP n'était donc pas rentable et s'ils ont été dans l'obligation de fusionner pour tenter de ne pas déposer des bilans ! Résultat pourquoi la presse ne se vendait plus chez Agora et pourquoi devrait elle se vendre chez nous ? Pourquoi n'était elle pas rentable chez eux , pourquoi le devrait elle être chez nous les petits indépendants ? Ces doubles discours systématiques sont justes nauséabonds !

38 appréciations
Hors-ligne
Ce qu'abandonne MLP, c'est le pilotage des magasins, ainsi que 1 ou 2 leur appartenant. On peut parier qu'ils n'ont rien encaissé, mais arrêtent juste les frais.
Pas les autres magasins, où les exploitants ne seront plus franchisés, (plus de rétrocession de % de CA) à part ça, peu de choses changeront sur leur rentabilité.
L'idée communément admise que dans le contrat de franchise, c'est le franchiseur le gagnant est ici démentie. Sauf si c'est le franchiseur qui est mauvais, chacun choisira.
La situation d'exploitation des ex magasins Agora peut être plus ou moins bonne que la moyenne des autres magasins, ce n'est pas dit ici.
La "vente" d'Agora, qui est plus un arrêt d'activité, se place à un autre niveau.
Cette décision est très certainement subie, pas souhaitée par MLP. Mais ont ils encore le choix ?

Dernière modification le samedi 02 Avril 2016 à 15:45:00

135 appréciations
Hors-ligne

Quelles sont les conditions à remplir pour être franchisé Agora Presse ?

Un droit d’entrée de 7500 € H.T.

En outre, une redevance mensuelle de 3 % du chiffre d’affaires HT

http://www.sndp.fr/nonsecurises/juridique/questions_reponses/creation_reprise/9_Quelles_sont_les_conditions_a_remplir_pour_devenir_franchise_Agora_presse.pdf
Des infos et des .... A vos commentaires

38 appréciations
Hors-ligne
La franchise Agora est l'exemple parfait de la mauvaise décision de l'équipe dirigeante.
Ce n'est pas qu'un accident. C'est de la mégalomanie, exacerbée par la jalousie envers le concurrent. Que ce soit dit et compris par le métier : initialement la logique qui paraît bonne, se transformant en échec à court terme.
L'intérêt d'une franchise est le développement d'une marque forte, sans concurrence, ou dans des conditions différentes, maitrisées par le franchiseur.
La presse, la librairie, sont des produits standard, présents partout, y compris en GMS, au même prix...que valorise le franchiseur ? Rien. Ils vous diront le savoir faire...on a vu. Plus une dose de baisse constatée et à venir, plus des marges insuffisantes...on aura compris.
Facile de critiquer après coup, mais beaucoup de voix avaient pressenti l'échec à la création du concept.
Et ce sont ces gens là, avec Presstalis, qui pilotent le métier...
Comment peuvent ils être bons pour les autres en étant déja mauvais en interne ?

Dernière modification le lundi 04 Avril 2016 à 10:40:53

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9977 autres membres