www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Jours fériés

252 appréciations
Hors-ligne
Presstalis ou du moins un de ses dépôts en l'occurrence la SAD de Bordeaux, et d'autres selon un forum fermé sur Facebook s'inquiète de la fermeture des points de vente un jour férié.  Pas de chance c'est un lendemain d'élections présidentielles !

Personnellement je serais ouvert plus par nécessité de faire un peu de chiffres, que par envie . je comprends l'angoisse des éditeurs à sortir du papier qui ne pourra être mise à la vente, mais il faut cependant rappeler que les marchands ne sont pas mieux rémunérés les jours fériés.   Là encore comme pour le Dimanche pourquoi le sujet n'a t-il pas été traité par Culture Presse (ex UNDP).

Même si l'on est loin de la mise en demeure pour inviter nos confrères à ouvrir, il est bon de savoir que nous sommes (encore) utiles dans la transmission de l'information.  


 

Dernière modification le vendredi 14 Avril 2017 à 11:40:26

28 appréciations
Hors-ligne
Pour répondre à ça, il y a quelques année j'étais le seul a faire la presse et le loto, maintenant qu'ils ont mis la presse dans la GMS près de chez moi et le loto dans le tabac a 100m de mon commerce, je ne ressent aucune obligation envers ces gens et mes clients me donnent raison pour que je profite des jours férié

30 appréciations
Hors-ligne
Nous sommes payés plus le dimanche....

252 appréciations
Hors-ligne
Oui Durand  Bien vu.... pour Paris mais pas la province et qu'en est-il des jours fériés ?

59 appréciations
Hors-ligne
A lire la Quotidienne
http://unionpresse.fr/ouvert

Le monde à l'envers :
Les dominicaux sont payés 1 % de plus que les quot... 1%, je sais, ça rend pas plus riche.
Je ne connais pas d'autres activités proches qui "paient" plus le dimanche, FDJ, tabac, librairie, papet...
Mais évidemment, on est très loin des chaines qui annoncent payer double leur personnel volontaire pour travailler ces jours là !
Ces gens là devraient s'inquiéter un peu plus de la raison pour laquelle on ferme tout court !!!
Eux seuls semblent ne pas connaître la raison.

798 appréciations
Hors-ligne
Notre situation ne les intéresse pas. Seul compte pour eux le service que nous leur rendons.
Tant que nous acceptons de le faire sans rien demander pourquoi se priver ?
Quand nous commençons à faire valoir nos droits, cela les dérange et ils tentent de nous intimider ou de nous culpabiliser.
Mais à force de tuer les plus faibles, il ne restera que les moins dépendants, avec lesquels il faudra bien composer. Sauf à trouver d'autres pigeons, comme le préconise le projet supérettes soutenu par l'UNDP.(on se demande bien quel est son intérêt).
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

252 appréciations
Hors-ligne
Je crois savoir pourquoi un bon nombre de nos confrères seront fermés le 8 mai.

Ils appliquent à la lettre le slogan de Culture Presse : être commerçant des loisirs et de la presse à la différence de certains qui font passer la presse avant les loisirs.

Pour ce qui est de la rémunération il faut que je ressorte les taux pour les Dominicaux. 123456 sera surpris des écarts.

Les taux de com des dominicaux sur la PQN a changé ?
Ce n'est pas à moi d'être surpris. Plutôt à ceux qui sont concernés...

252 appréciations
Hors-ligne


Tableau fait en 2014 mais rien n'a changé pour les  journaux  dominicaux et les étrangers... et je ne parle pas de la PQR;

104 appréciations
Hors-ligne
Je constate que vos rémunérations en Province sont très élevées ? Peut être qu'il serait bien temps de fermer , en effet c'est peut être bien le bon jour , le lendemain des élections, si les éditeurs perdaient de l'argent un jour comme celui là , nous ne serions pas désolés de leurs en faire perdre un peu , les pauvres , mals traités et mals considérés par les marchands ? Que nos collègues ferment et qu'ils se reposent, le monde de la Presse ne s'écroulera pas sans eux . Quel culot que Presstalis ose envoyer une circulaire pour culpabiliser les marchands et leurs rappeler qu'ils doivent assurer un service public, pendant qu'eux sont toujours en vacances , jamais joignables encore moins les jours fériés . Qu'ils appliquent à eux mêmes les exigences qu'ils attendent des autres , parce que vous verrez que nous manquerons encore de quotidiens que le service réassort tournera encore que sur trois pattes ? Ceux qui resteront ouverts à Paris sont ceux qui vivent du hors presse , les autres seront fermés comme d'habitude c'est Dimanche , pourquoi ouvriraient ils ce jour là ?



Quant aux points de vente, vous êtes en général majoritairement fermés à Paris lors les jours fériés, alors que vous êtes plus nombreux à rester ouverts en régions.

798 appréciations
Hors-ligne
Nous sommes dimanche : je n'ai reçu ni l'Equipe ni Aujourd'hui.
Et ils veulent que j'ouvre les jours fériés ?
C'est une plaisanterie certainement.
Leur intérêt ne peut être pris en compte par les marchands que s'ils prennent en compte l'intérêt des marchands dont ils se désintéressent depuis toujours.
On n'attire pas les mouches avec du vinaigre.
Messieurs la balle est dans votre camp.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

OK mais à qui en voulez vous ?
Etes vous sûr que cette non livraison (comme les autres) soit due aux éditeurs ?
Ca serait bien étonnant.
C'est soit un pb délibéré d'un syndicat quelconque...
Soit un aléa de logistique, un coup foireux comme ça peut toujours arriver, mais en défaveur aussi des éditeurs qui n'en seraient pas responsables. Contactez les, vous allez voir leur réaction.

59 appréciations
Hors-ligne
Descartes n'est pas la seule victime, un collègue proche, pas servi en quotidien j'ai pu le dépanner vu les services monstrueux que j'ai reçu. Et des clients mon dit que d'autres MP n'avaient pas été servi.
Aléa logistique, aléa logistique....... oui oui on connait la musique.

252 appréciations
Hors-ligne
Concernant l'ouverture un lendemain d'élection qui touche un jours fériés.

Je me pose deux questions :
1. Que se passe t-il si Presstalis pour diverses raisons ne peut livrer correctement le papier ?
2. La poste qui participe elle aussi à la distribution de la presse, va t-elle faire travailler ses facteurs le 8 mai?

798 appréciations
Hors-ligne
123456 la question n'est pas d'en vouloir à quelqu'un mais de dénoncer un dysfonctionnement.
L'objectif n'est pas de faire porter le chapeau à un éventuel responsable mais de démontrer qu'il est nécessaire de mettre en place des procédures de contrôle qualité qui réduisent progressivement les erreurs.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

17 appréciations
Hors-ligne
Le dysfonctionnement est tellement récurent que cela amène à ne vouloir qu'une seule chose : arrêter la presse.

798 appréciations
Hors-ligne
Effectivement.
Toutefois, nous pouvons aussi faire face à ce problème.

Le fait est que tant que nous n'avons été représenté que par des gens qui sont d'accord avec tout ce qu'imposent les acteurs en amont (pour conserver leur propres avantages) nous ne pouvions pas obtenir d'évolution.

Nous ne sommes plus dans le même cas de figure aujourd'hui. Certes c'est long. Mais au regard des décennies passées sans rien faire notre activisme surprend et commence à modifier la perception des choses par des acteurs de la filière jusque là désinformés par des intermédiaires intéressés.
A tel point que les portes s'ouvrent et et que le bouche à oreille contribue à en ouvrir d'autres.
Les éléments que nous apportons éclairent d'un jour nouveau la situation dans l'esprit de gens qui ne s'y sont jamais réellement intéressés, préférant s'impliquer dans leurs affaires, que de mettre en doute les informations fournies sur l'aval par leurs intermédiaires à qui ils déléguaient sans contrôle.
Ils constatent donc une situation différente de celle qu'ils imaginaient et entrevoient les problèmes engendrés et ceux à venir.
Les propositions de solutions que nous apportons les interpellent parce qu'elles sont de bon sens et leurs semblent aller de soi. Il leur faut toutefois un temps pour réfléchir à tous les aspects que ces solutions revêtent, dans un sens comme dans l'autre. C'est normal. On ne change pas sans réfléchir.
La difficulté aujourd'hui est l'opposition interne entre les éditeurs selon qu'ils privilégient la vente ou la distribution publicitaire.
Les seconds ont tous les pouvoirs parce que les premiers les leurs ont délégués pendant des années, justifiant leur absence dans les instances par le manque de temps et de moyens.
Mais la prise de conscience est très nette, favorisée par l'écart grandissant entre les intérêts de ces éditeurs et ceux des Majors.
Un nouvel équilibre est à trouver et l'Etat ne doit pas rester neutre dans le changement. Il ne le restera pas car il y a aussi des intérêts. Il l'a déjà démontré par la création de l'ARDP et le renforcement de ses pouvoirs mais il ne veut pas être taxé d'ingérence et n'attend qu'une chose : que les acteurs eux-mêmes sollicitent la réforme nécessaire.
Ces acteurs maintenant sont de plus en plus nombreux à solliciter une réforme. Nous avons été les premiers à initier le mouvement. Les Majors ont été les seconds mais naturellement ils sollicitent une réforme qui aille dans leur sens. La masse des éditeurs qui vivent de la vente doit maintenant s'exprimer. Elle est majoritaire et sera suivie par l'Etat. Des synergies existent entre ces éditeurs et les marchands ce qui est de bon augure pour le sens que prendra la réforme.
Nous travaillons à l'éveil des consciences et à l'entrée en action de ces éditeurs restés trop longtemps passifs sur ce sujet mais qui aujourd'hui voient leur avenir s'assombrir si ils n'interviennent pas. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

La non livraison des quotidiens provient du nouveau système informatique mis en place. Ils ont automatisé le réglage des quotidiens et on voir Aujourd hui le résultat

Avait-on besoin de la preuve que les messageries ne sont pas meilleures pour gérer l'informatique que la logistique ?
Ca fait des années que l'informatique doit améliorer le système...
A leur décharge, comment trouver la motivation dans un univers ou le seul développement possible, c'est....le repli ?
- L'optimisation par la concentration du niveau 2 a été initialisée il y a plus de 20 ans, et a été trop lente, et prise de vitesse par la baisse des ventes.
- Les essais de diversification...on a vu ce qui était proposé au réseau -aucun intérêt.
Leur seul rôle maintenant consiste à la survie de la boite, mais c'est forcément sur le dos du réseau. Pas encourageant.

252 appréciations
Hors-ligne
Le but n'est pas forcément de conserver le réseau existant ou de le moderniser, mais de le renouveler. Ce qui est naturellement différent.

Se faire "renouveler"...ne va pas faire très plaisir aux marchand de journaux !
Mais en ne livrant pas, ou très mal les jours fériés, aucun magasin ne sera conservé, ce sera encore plus simple !

Le but n'est pas forcément de conserver le réseau existant ou de le moderniser, mais de le renouveler. Ce qui est naturellement différent.


Différent, vous avez dit diffèrent ?


En quoi diffèrent le résultat ?

Vous êtes incapables d'arrêter la sélection en cours (à terme, une poignée de point de vente mieux rémunérée),  que probablement au fond de vous ne vous dérange pas plus que ça.

Etes-vous prêts à mettre, dans la balance d'éventuelles futures négociations, cette partie du réseau au détriment des autres ?
Plus clairement, tout ou rien ?



Le réseau c'est : 25.000 points de vente dont 18.800 traditionnels.
Parmi ces derniers,
9500 gagnent moins de 3500 €/an avec la presse.
Et 4000 gagnent moins de 7500 € par an.

798 appréciations
Hors-ligne
Deuxième et dernière demande d'identification de vos messages.
Si vous ne satisfaites pas au règlement de ce blog vos messages seront supprimés, quelle que soit leur pertinence éventuelle.

Ce blog est d'expression libre sous réserve de savoir de quel pseudo proviennent les informations. Il ne s'agit pas de savoir qui vous êtes mais de permettre à chaque intervenant sur le blog de répondre à celui qui a émis un message. Merci de vous déclarer sous un pseudo comme tout le monde.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

252 appréciations
Hors-ligne
Pour ce qui est de renouveler le réseau. Il s'agit de propos tenus par le président du Csmp devant le congrès deCulture Presse.

Dernière modification le mardi 18 Avril 2017 à 07:42:34

ça fait 17 ans que je ferme le 8 mai.....
et que je travaille plus de 70h/semaine......
alors je ne changerai rien à mes habitudes!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9983 autres membres