www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Mais une nouvelle fois PRESSTALIS est en difficulté

Mais une nouvelle fois PRESSTALIS est en difficulté avec plus de 300 MEUR de trésorerie manquante et quelques dizaines de millions d’euro de pertes annuelles, appelant l’Etat à son secours comme désormais à chaque élection présidentielle. Et il n’est pas évident que le nouveau chef de l’Etat se montre aussi conciliant que le précédent. Nous le saurons bientôt. Deux indices nous permettront de le constater. D’abord le mode de renflouement de la messagerie, associé au remplacement de sa Présidente et de son Directeur Général (recrutement en cours). Ensuite, la position prise par l’ARDP sur les actions du CSMP (projet « supérettes » et décision 2017-02 concernant la multiplication des Hors-séries).

 

Les équilibres ont changé, modifiant l’influence des acteurs. L’AADP est maintenant officiellement supportée par de nombreux acteurs au sein de la filière  (MLP, SNDP, CFDT, syndicats de kiosquiers,  NAP, SAEP et autres éditeurs indépendants ou même du SEPM) qui veulent la voir rentrer au CSMP dont le changement de gouvernance est demandé.  Seuls s’y opposent encore les majors et leurs affidés (CSMP, PRESSTALIS, UNDP). Au sein même des éditeurs les tensions se font sentir. Entre quotidiens et magazines bien sûr mais également entre les majors et les autres éditeurs de magazines qui ont senti le vent du boulet avec le projet « supérettes » qui

causerait rapidement leur mort, à eux aussi par conséquence de la nôtre.

A suivre donc…

 



26/06/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9973 autres membres