www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Attention danger!

846 appréciations
Hors-ligne
Si PRESSTALIS cesse ses paiements nous n'aurons plus de crédit d'invendus.
Que deviendront nos stocks ?
Pour l'instant personne n'évoque ces sujets car la priorité est de trouver une solution alternative.
On parle de créations de deux sociétés distinctes pour les magazines et les quotidiens.
Mais qu'en est-il de notre situation à nous ?

Financièrement, sans crédit d'invendus cela devient impossible.
Ceux qui sont en prélèvement automatique sont certains de faire les frais de l'absence de préparation. Les autres ont encore la possibilité de préserver un peu leurs entreprises.
C'est bien pour cela qu'il était important de pouvoir continuer à payer par virement ou par chèque.

On parle maintenant d'une cessation de paiement dans 14 jours...
Que chacun fasse ce qu'il veut ou ce qu'il peut.
Attention toutefois à ne pas mélanger la situation de PRESSTALIS et celle de MLP qui est en bonne santé financière. Pensez-bien à faire la distinction entre les deux messageries.

Dernière modification le mercredi 11 Mars 2020 à 11:14:28
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

4 appréciations
Hors-ligne
La notion de"proprieté de l'éditeur jusque l'acte d'achat final par le lecteur" a-t-elle disparu avec le nouveau cadre juridique?

846 appréciations
Hors-ligne
Non mais nous avons avancé l'argent des exemplaires fournis.
Les invendus nous sont dûs.
Comment seront ils remboursés ?
La direction commerciale de Presstalis ne le sait pas.
Nous non plus. Alors...
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

44 appréciations
Hors-ligne
Conformément au contrat et à la règle du métier, la consigne de presse appartient juridiquement à l'éditeur. La règle ne change pas pour le moment, il n'y a pas de nouveau cadre juridique.
Vous pouvez faire 2 choses : 
- Prendre les devants et exiger de votre dépositaire de reprendre la consigne qui selon son montant, annulera complètement ou presque, votre "dette". Vous rompez alors votre contrat avec vos fournisseurs qui ne vous livrera plus, et ne vous facturera plus.
- Des que les choses deviendront encore plus incertaines, cessez vos prélèvements...ils ne viendront pas vous menacer d'aller au tribunal.

846 appréciations
Hors-ligne
Dès que les choses deviendront plus incertaines ?
N'y sommes nous pas ?
Arrêt des paiement vers le 25 mars !
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

0 appréciations
Hors-ligne
Et je suppose que nous allons continuer à recevoir les facture tout les mardi ? 
 

171 appréciations
Hors-ligne
Le Monde page 19 annonce le dépôt de bilan inéluctable de Presstalis !

4 appréciations
Hors-ligne
Ce sera aux éditeurs de nous créditer en direct les invendus
logistiquement parlant ça va etre le bordel!
pour l'instant suspendre les paiements est la seule solution en attendant les news

4 appréciations
Hors-ligne
pas de livraison MLP le 12/03 suite au blocage de la plateforme mlp par les salariés presstalis

44 appréciations
Hors-ligne
Et pourquoi personne ne songe à bloquer ses paiements hebdos ?
Vu le risque que toutes les transactions financières se bloquent à très court terme, vous pouvez dire à vos dépôts que vous n'avez aucune garantie de ne rien perdre.

171 appréciations
Hors-ligne
123456....faut lire entre les lignes des messages et tout s'éclaire ! Merci de nous allumer la bougie.


Dernière modification le mercredi 11 Mars 2020 à 18:18:41

44 appréciations
Hors-ligne
Le plus important, c'est de dire clairement les choses. La fuite en avant se termine. 
C'est à vous de jouer finement maintenant, sans attendre les consignes du métier...enfin de ce qu'il en reste.
C'est plus une bougie, mais une bombe nucléaire !

Dernière modification le mercredi 11 Mars 2020 à 18:26:41

33 appréciations
Hors-ligne
Pourquoi ne pas demandé à Prestalis d'enregistrer votre départ en vacances pour un mois.
Retournez un maximum d'invendus et arréter tous les paiements. J'avais donné ce conseil il y a un mois . Maintenant il est un peu tard mais cela limitera les dégats. 
Par contre qui a des informations concernant les chèque de complément de rémunération versé par Presstalis????

0 appréciations
Hors-ligne
ça serais culotté de la part presstalis de continuer a nous facturer tout les mardi sans prendre en compte les invendu ce qui apporterait une facture totalement fausse 

nous les marchand de presse refuserons de payer, que vont t'il faire ? nous envoyer tous au tribunal ? 

on risque d’être un paquet 

Dernière modification le jeudi 12 Mars 2020 à 07:41:28

158 appréciations
Hors-ligne
je rigole doucement , je ne devrais pas , il y a 10 posts dans lesquels les marchands s' inquiétent pour les avances de trésorerie et 123456 nous parle de "consigne qui va annuler la dette " et juste après nous conseille de ne plus payer les factures .
je suis encore désolé mais si la facture était 
facture= publications payées caisse - commissions nous n'aurions pas ce soucis .
nous pourrions nous concentrer sur la distribution 
la peur doit changer de camp

158 appréciations
Hors-ligne
parce que c'est de cela dont il s'agit 
trouver la solution pour continuer à être approvisionné .
est ce que vous avez des dépositaires PQR indépendants chez vous qui pourraient prendre le relais .
la peur doit changer de camp
Mathieu USAN - dépositaire

Je conseille surtout à M. 123456 (Thominet de St-Malo) -qui n'est plus diffuseur depuis plus de 10 ans- qu'il devrait être extrêmement prudent dans ses propos.

44 appréciations
Hors-ligne
Merci. Effectivement, on se connaît.
Vous auriez dû être plus prévenant sur tout ce qu'il se passe, et surtout des conditions d'exploitation et de rém. des diffuseurs.
Vous rendez vous compte, moi qui était pro-presse, avec tous les critères demandés pour valoriser le métier, j'étais tellement spécialisé que le reste me m'a pas permis de pallier au manque de rentabilité de la presse !
Permettez moi de proposer à mes ex collègues de ne pas risquer de perdre plus que leur mise.
ET faire la morale, c'est bien, mais que pensez vous de mon ex dépositaire, toujours dans le métier, qui s'était encaissé mes 1000 euros de surcom sur son compte en catimini ? Je l'ai topé, et Presstalis a obligé de me refaire un chèque...
Perso, je n'ai rien contre vous, mais voyez le tableau...
Mathieu USAN - dépositaire

M. Thominet (123456), vos relations avec votre ancien dépositaire ne concernent pas.

De la même manière, ne faites pas d'amalgame quand vous dites "Vous auriez dû être plus prévenant sur tout ce qu'il se passe, et surtout des conditions d'exploitation et de rém. des diffuseurs".
Trop souvent, lors de votre mandature à l'UNDP, vous nous avez écarté des débats, réduisant notre rôle à celui de pousse-palette.
Vous nous avez considéré comme ennemis contrairement à Culture Presse, qui depuis nous considère comme des partenaires. Ce que nous sommes !
Vous avez représenté votre profession (avec le souvenir que chacun en garde) ! Vous souhaitez depuis des années et de vos vœux les plus chers la fin du système ! Vous faites la morale !

Comme vos ex-confrères, mes clients, je suis un chef d'entreprise, inquiet, tout comme eux, de cette situation.
Comme mes confrères dépositaires, je mets et mettrai tout en œuvre afin que le réseau traverse ce contexte de manière sereine, avec le moins d'encombres possibles.
A ceux qui nous lisent, je leur dit : Faites confiance à vos partenaires !
Et surtout M. Thominet, cessez SVP vos élucubrations. Vous êtes resté bloqué en 2010.
Notre filière à besoin de soutien en ce moment. Rien d'autre !

44 appréciations
Hors-ligne
Vous avez raison sur certains faits. Vouloir sauver ce qui peut l'être est très louable, je garde pour moi le fond de ma pensée.
Mais des partenaires ne se volent pas des surcoms.
Oui, je souhaite fermement la fin de ce système, car il est mauvais depuis trop longtemps, il a tué tant de projets de diffuseurs. Mauvais est une litote évidemment.
Mais en étant à l'intérieur de cette filière, on ne veut pas le comprendre.
Ite missa est.

846 appréciations
Hors-ligne
Bienvenue au(x) dépositaire(s) sur notre blog.

Les priorités sont dans l'ordre :
 
- assurer la continuité des flux (physiques et financiers) malgré le règlement judiciaire de Presstalis le 25 mars

- rendre le système plus opérationnel par la réduction des contraintes et l'optimisation de l'exploitation des potentiels. C'est l'objet de la réforme.

Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour mettre enfin un terme au conservatisme qui nuit au bon fonctionnement de la filière. L'occasion est unique.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

"Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour mettre enfin un terme au conservatisme qui nuit au bon fonctionnement de la filière. L'occasion est unique."
Tout est  dit!

158 appréciations
Hors-ligne
pour une fois c'est à nous les acteurs réels de la vente au numéro , d'agir , ou du moins d'essayer de trouver la BONNE solution , sans vouloir tirer toute la couverture à soi .
la situation est extrêmement grave , beaucoup de nos amis marchands sont au bord du gouffre 
de plus ceux qui pouvaient compter sur le tabac pour rentrer de la trésorerie voient les ventes s'effondrer .de la faute du gvt .
la peur doit changer de camp

171 appréciations
Hors-ligne
En quoi c'est une faute deS GouvernementS de vouloir préserver la santé des Français ?
Mais ce débat n'a aucun intérêt sur ce blog professionnel...

Dernière modification le vendredi 13 Mars 2020 à 10:37:34

158 appréciations
Hors-ligne
GRIGRI
Dans ce cas il faut supprimer tous les alcools , vins compris 
chiche 
mais je suis d'accord nous sommes sur un blog Presse , j'ai cité le cas des buralistes parce qu'ils continuaient à faire la presse , les commissions tabac leur permettaient de tenir la route , ce n'est plus le cas et vous allez vous en  rendre compte bientôt  
la peur doit changer de camp

171 appréciations
Hors-ligne
Débattre des difficultés des buralistes ne me gène absolument pas au contraire, mais réduire ces difficultés à la seule faute du Gvt : oui... sur ce blog professionnel !

44 appréciations
Hors-ligne
Le titre de cette rubrique s'appelle "Attention danger".
A part continuer comme le suggère le bon sens de la profession, certains d'entre vous auraient-ils des projets, non pas pour remplacer (...) mais pour au moins pallier à qq difficultés à venir ?
Bref, allez vous vous adapter, ou pas ?

171 appréciations
Hors-ligne
NON 123456 nous attendons benoitement que notre Syndicat non représentatif (CulturePresse) nous dise quoi faire, faudrait d'ailleurs qu'il commence par nous informer un peu plus des évolutions actuelles de la restructuration, mais nous comptions stupidement sur vous...
Merci d'avance. 

846 appréciations
Hors-ligne
Sollicitée par l'AADP Presstalis nous à d'abord répondu qu'elle nous informerait lundi.
Nous savons maintenant que son nouveau PDG écrit aux diffuseurs lundi.
Il n'a pas souhaité nous en informer. Peu importe. L'essentiel est qu'il réponde à nos interrogations.
Nous verrons donc lundi quelles réponses il apporte à nos questions.
Nous souhaitons qu'elles soient satisfaisantes et qu'elles ne nous obligeront pas à intervenir en amont. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

158 appréciations
Hors-ligne
GRIGRI
il me semble que c'est bien Macron qui a fait doubler le prix du paquer de cigarette de 5 à 10 euros en deux ans et personne d'autre , alors qu'il avait déclaré avant l'élection présidentielle 
"je n'augmenterai le prix du tabac que SI les autres pays européens font de même "

voila pour moi c'est fini avec le sujet tabac .
la peur doit changer de camp

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9574 autres membres