www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Au suivant !

916 appréciations
Hors-ligne
Les cadres de Culture Presse abandonnent le capitaine du navire les uns derrière les autres. 
C'est aujourd'hui Jean-Pierre Jarre qui renonce. 
Le Président des départements de l'Isère et de la Savoie jette à son tour l'éponge. Après tant d'autres récemment. Il ne reste plus que Nicolas Seinturier dans cette région, et encore celui-ci n'est pas fermé au rapprochement avec l'AADP que le président de CP redoute plus que tout sans être en mesure d'expliquer ouvertement pourquoi. 

Ces démissions rapprochées n'ont aucune influence sur le président de CP qui s'en moque bien.
Il pourrait gouverner seul, pour ne pas être contredit et mener ses affaires selon son intérêt. Et c'est d'ailleurs ce qu'il fait, et ce que lui reprochent les démissionnaires. 

Que CP prenne des positions contraires à l'intérêt des marchands ne le gêne pas, du moment qu'il a le soutien des grands éditeurs et de leurs sous-traitants. L'important est de faire fructifier l'entreprise, et très certainement d'en tirer un profit personnel. 

Que la situation change par la volonté du législateur n'a aucune importance à ses yeux. Il espère bien que les grands éditeurs sauront mettre l'Etat au pas. Aussi continue-t-il aveuglément à les soutenir, fut-ce contre l'intérêt des marchands. Du moment que lui y trouve son compte ...

Culture Presse devient jour après jour une coquille vide, dénuée de sens et détachée du rôle de défenseur des intérêts des marchands. C'est une entreprise, au turn-over s'accélérant, dont le rajeunissement forcé d'un encadrement devenu fictif, illustre le déclin à court terme. 

Perte de pouvoirs. Perte de personnalités. Bientôt perte de ses soutiens, faute d'utilité réelle. 

Pour l'AADP ce n'est pas une victoire mais un regret. Le regret d'avoir vu cet outil sabordé à des fins mercantiles. Pour autant, c'est le début d'une nouvelle ère. Sur ces cendres nous allons enfin pouvoir rebâtir, avec toutes les bonnes volontés.
Un passé s'éteint. Un avenir s'ouvre. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.
surfy

Leur proximité avec les éditeurs est néfaste pour le réseau, de plus nous ressortir l'obligation de formation frole le conflit d'intéret

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9912 autres membres