www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Caisse Nap/Bimédia

17 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Utilisez vous cette caisse ?

Qu'en pensez vous (les + / les -) ?

Merci

159 appréciations
Hors-ligne
Caisse Bimedia avant NAP
1ere caisse informatisée de mon point de vente mise en place pour répondre aux critères des nouveau taux de commissions CSMP. 
Très conviviale, très intuitive (prise en mains en 72heures après seulement 3 heures d'explications de l'installateur,assez évolutive (mais des options +++), cout moyen médian
Pas de recul avec d'autres types de caisse car première informatisation.

790 appréciations
Hors-ligne
Je ne l'utilise pas et ne la connais pas.
Pour autant, je préfère faire confiance à une ssii  qui n'a pas le soutien de Presstalis et conserver une certaine indépendance.
NAP ne m'inspire pas confiance.
Je crains fort que M. BOLLORE soit derrière, en embuscade.
Pour ma part je préfère une ssii qui développe selon la demande des marchands pour tenter de les attirer en les satisfaisant qu'un qui tente de satisfaire ses intérêts en développant suivant les attentes de nos fournisseurs. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

17 appréciations
Hors-ligne
On aurait pu penser que proposée par un spécialiste de la presse, les caractéristiques de cette caisse soient du Tonerre de Feu.
Ce n'est pas vraiment le cas, elle n'apporte pratiquement pas de valeur ajoutée au marchand qui l'utilise.

790 appréciations
Hors-ligne
Elle est moins orientée "marchand" qu'"éditeur".

Je viens de penser à quelque chose.
En installant un logiciel comme TeamViewer nous pouvons prendre la main sur un PC distant, sous réserve de l'accord de son utilisateur.
Si vous le souhaitez vous pouvez vous connecter à moi pour voir le fonctionnement de Librisoft et Logipresse.
D'autres peuvent peut-être nous proposer la même chose avec leurs propres logiciels.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

159 appréciations
Hors-ligne
Pas possible avec Bimedia la caisse à son propre unité centrale 
Seul Bimedia via teamviewer intervient en direct sur la caisse pour la maintenance
seul accès possible de mon propre pc : bimedia office, via le cloud ou sont stockées toutes les informations encaissements et statistiques  diverses...

790 appréciations
Hors-ligne
C'est bien contraignant ce système.
Pour ma part je peux dépanner moi-même mes vendeuses quand je suis en vacances, si besoin.
Et j'ai accès à toutes mes données ce qui me permet de faire mes propres analyses.

Etre obligé de passer par les fourches caudines de la SSII ne me paraît pas souhaitable.

Au fait, vos échanges de fichiers avec les messageries transitent ils par la SSI ou gardez vous la main ?
En cas de difficulté de la SSI cela peut être très dangereux de ne pas avoir de liaison directe.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Liaison directe, SSII, fourche caudine... ??? Qui va comprendre ? Quel paradoxe de lire ces commentaires incompréhensibles au sujet des magasins informatisés pour la presse. Alors que tout est simple : peu importe qui est le fournisseur d'accès, on ne gère pas les liv, ni les retours, ni les réassorts, ni les prix, ni les marges...concernant la presse, quasiment rien.
En clair, ça sert à connaître nos stocks et faire éventuellement des constats (sans pouvoir modifier quoi que ce soit) alors, pourquoi s'emballer pour le reste ?
A nous de ne pas compliquer ce qui est déja pénible.

159 appréciations
Hors-ligne
Transition par ssii
il est vrai qu'en cas de panne ssii mes taux de fiabilité de scan baissent, mais depuis 2 ans j'ai été bloqué qu'une seule fois d'une journée. 
Sinon le système de transmission fonctionne correctement
depuis janvier 2016 soit 7 mois : 
1 mois à taux de 98% et 6 X 100% 
si on respecte les procédures d'ouverture et fermeture de caisse tout comme celui d'ouverture et fermeture d'une unite centrale avec des sauvegardes systématiques. 
Comme j'ai un point de vente très modeste ce systeme me convient parfaitement car pris totalement par la gestion des achats autre que presse et tenue de la caisse ainsi que la comptabilité générale de base pour mon comptable et par conséquent assez peu de temps pour développé une compta analytique (autre que celle de mon ressenti terrain)et de travailler avec un développeur ssii, tout cela pour un cout location-sav hardware et software de 192 TTC/mois
Quand je suis absent ou en vacances mon remplaçant appelle le sav avec mon code client qui prend le contrôle de la caisse via teamviewer pour remettre la caisse d'équerre et moi pendant ce temps je continue tranquillement mon w. end ou vacances. En deux ans (installation en octobre 2014) j'ai du faire appel au sav 3 fois pour une remise d'équerre ou information sur la logique du logiciel.

Dernière modification le dimanche 28 Août 2016 à 21:10:59

790 appréciations
Hors-ligne
Désolé si je n'ai pas été suffisamment simple pour vous 123456.

La question est : en cas de cessation d'activité du fournisseur de logiciel (SSII) les magasins peuvent ils continuer leur activité ou sont ils dans l'incapacité de le faire ? (absence des BLBI informatiques, plus de remontées de vente et donc réduction des surcom, etc.)

Il me semble important d'alerter les marchands sur les risques qu'ils encourent.
Mais cela n'engage que moi.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

17 appréciations
Hors-ligne
pas d'accord avec vous 123456,

Certes, avec la presse on ne peut pas faire grand chose.

Mais nous avons quand même 2 actions que nous pourrions mettre en oeuvre si les marchands de caisse les intégraient dans leur système.

Mais comme beaucoup disent que l'on ne peut rien faire avec la presse, et bien rien n'est fait et ce discours est préjudiciable à notre activité.

1ère action : gestion de la réserve.
"Oulala, mais je n'ai pas de place pour créer une réserve..." peut être que Oui, mais peut être que Non.
En effet, qu'est ce que la réserve ? On pourrait dire que c'est un lieu où la presse n'est pas exposée à la vente. Et où avons nous cela ? là où la poussière prend place, sous les meubles.

2ème action : gestion du réassort
Oui, le réassort n'est pas performant, oui, même si on fait du réassort, on ne reçoit pas pour autant ce que l'on a demandé. Mais si on ne demande pas on ne risque pas de recevoir. Et oui, si on demande du réassort, on peut en recevoir.
Alors la question, faut il être certain d'avoir des rayons vides ? (et donc dans ce cas là on est sûr de ne rien vendre) ou bien faire du réassort en espérant remplir un peu les rayons (et donc augmenter nos ventes)?

Bimédia ne sait pas faire cela, ni celle du spécialiste NAP/Bimédia.

Oui, les discours généraux sont très réducteurs, trop réducteurs.

Il y a des outils informatiques qui ne sont pas du tout exploités à notre avantage, alors que toutes les données sont en eux.

Malheureusement.

790 appréciations
Hors-ligne
Dentderez a totalement raison.
C'est pourquoi j'ai demandé à mon fournisseur de logiciel de développer ces fonctions basiques de gestion de stock.

A réception je sais immédiatement ce que j'ai vendu des numéros précédents et cela me permet de mettre en réserve les quantités excédentaires voire les titres non vendeurs.

Une alerte me prévient, en fin de journée, des produits à reprendre dans la réserve pour remplir les rayons.

Un réassort est automatiquement proposé si la quantité reçue n'est pas suffisante pour satisfaire les clients.

Etc.
Ce sont, à minima, des fonctions comme celles-ci qui sont utiles au quotidien.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9979 autres membres