www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

COMMISSION PRESSTALIS / BILAN ANNUEL

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

J'ai du mal a comprendre le calcul de presstalis sur les commissions, pour faire mon bilan.
Du coup, je n'arrive pas à retomber sur le même chiffre qu'eux sur le total de commissions cumulées sur l'année 2018.
Quelqu'un peut il m'éclairer à ce sujet.

Merci d'avance

152 appréciations
Hors-ligne
à ton avantage ou l'inverse ? 
la peur doit changer de camp

0 appréciations
Hors-ligne
non l'inverse, j'en trouve moins qu'eux m'en trouvent.
Mais avec les différés, je dois m'y perdre un peu ...

0 appréciations
Hors-ligne
Sur chaque relevés de presse, je fais le total des commissions - les différés, pour chaque fournisseurs ( presstalis, mlp, autres messageries).
J'ai un logiciel comptable ou je fais une partie de ma compta via mes relevés de comptes, donc je fais cette opération sur chaque facture.
Par contre, sur les différés de fin d'année, ca se passe comment ?

C'est un peu long, mais pour ceux qui auraient oublié le contenu du sujet aux stages pro. :
Les calculs sont détaillés sur les relevés hebdos (voir différents taux selon les catégories de produits) et par messagerie. Pour les qualifiés, le calcul des surcoms semestrielles est un peu plus compliqué, et difficilement vérifiable, même avec la lettre explicative.
Echéances de paiement et commissions, sont 2 choses différentes sans aucun rapport. Que les articles soient prévus en règlements différés ou pas, soient vendus ou pas, ils n'influent aucunement sur les taux de rém. 
Comme pour de la carterie, le tx de remise n'a rien à voir avec l'échéance. Idem en presse.
En fin d'année, ce qu'il y a à faire est simple : donner le montant de votre consigne de presse au 31/12. Différés comme le reste. Comme pour tout le taxable, et toujours en prix d'achat, surtout pas en prix public que vous donne votre PC.
Vous devez inclure la consigne (pour la presse) dans les dettes sur une ligne à part pour la presse et surtout pas en stock de marchandise. 
Les chiffres ne cadrent pas exactement entre le montant total annuel de votre CA presse et le montant des com cumulées, car votre CA presse = CA encaissé physiquement, alors que les 2 messageries traitent les fournis - les retours. Il y a toujours un décalage, qui doit rester faible. Un 2° décalage s'explique par la démarque, les trop vieux, les écarts de livrés/rendus en début et fin d'exercice, d'une année sur l'autre.
Erreur à ne pas commettre : ventiler automatiquement en presse ce qui vient du dépôt. Les produits taxables sont à traiter à part, même s'ils figurent sur le relevé de presse.
Si votre expert comptable connaît bien les particularités de la presse, il aurait pu vous dire tout ça. Il fallait juste lui demander.

152 appréciations
Hors-ligne
"Les chiffres ne cadrent pas exactement entre le montant total annuel de votre CA presse et le montant des com cumulées, car votre CA presse = CA encaissé physiquement, alors que les 2 messageries traitent les fournis - les retours. Il y a toujours un décalage, qui doit rester faible. Un 2° décalage s'explique par la démarque, les trop vieux, les écarts de livrés/rendus en début et fin d'exercice, d'une année sur l'autre"
comme c'est bizarre 
c'est votre CA caisse qu'il faut croire .tout le reste n'est que magouille 
notre ami nous dit , il l'avoue c'est bien la première fois qu'il "peut " y avoir un écart en raison du sens du vent et des écarts livrés /rendus .ce qui veut bien dire que vous l'avez payé , parce que si on se base sur le CA caisse , celle ci s'en moque royalement .de plus il ne vous dit pas en faveur de QUI il y a un écart 
je ne veux pas être médisant , mais vous voyez que le bilan façon "stage presse " donne dans l'a peu prés , alors qu'avec l'informatique si vous avez bien fait votre job , c'est la caisse qui va vous le donner en un clic .
et SURTOUT n'oubliez pas de déduire vos cotisations syndicales obligatoires .

Dernière modification le samedi 18 Mai 2019 à 08:33:02
la peur doit changer de camp

165 appréciations
Hors-ligne
Et si sur un tableau Xcel vous comptabilisez dans une colonne l'ensemble des encaissements (ou C.A.) presse hebdomadaire dans une seconde les fournis facturés hebdomadaires des messageries, la différence vous donne l'avance trésorerie hebdomadaire faite aux messageries...

Pour vous, léger écart est synonyme de magouilles ?
L'écart de calcul est inévitable et obligatoire. En comprenant le calcul on ne peut que s'en rendre compte. De plus, vous avez le détail hebdomadaire du calcul des com sur le relevé. Y avez déjà vous vu un écart ?
Alors, vous n'avez jamais d'écart non plus dans les livraisons de hors presse, dans votre stock, dans votre caisse, entre vos marges souhaitées et réalisées : bravo, mais moi, j'en ai.
Mais tout se corrige et se régularise. Là est la différence avec vos propos.

Quand vous avez votre bilan, comparez donc votre inventaire de presse en prix d'achat, avec votre dette au dépositaire (total de vos différés + dernier relevé si pas encore débité) : c'est là seulement là que vous voyez où vous en êtes en tréso :
- si la consigne est plus forte que la dette, vous avez avancé de le tréso.
- si la dette est plus forte, c'est que la tréso n'est pas encore débitée : où pouvez vous voir de l'avance avec une dette plus forte que la consigne en magasin ?
Pas plus clair, pas plus simple, et notre débat s'arrête là pour ceux qui comprennent.

A Grigri, OUI, il y a des semaines ou vous décaissez plus en presse que vous n'encaissez. 
Mais c'est inversé d'autres semaines. Revenez en à la comparaison sur votre bilan.

152 appréciations
Hors-ligne
123456
sachez cher ami qu'une caissière dans un supermarché qui a un léger écart dans sa caisse par rapport à ce quelle doit payer est renvoyée immédiatement .
c'est incroyable hein 
même pas le moyen de faire une petite magouille .
tu n'aurais pas pu faire caissière 
la peur doit changer de camp

152 appréciations
Hors-ligne
123456
ceci dit toute ta démonstration se base sur un postulat 
c'est le marchand qui avance la trésorerie .
la caissière du supermarché n'est pas responsable du stock .
c'est pour cela que je demande depuis X temps la facture = publications typées caisse - coms .
et basta 
seulement ce système empêche toute manipulation de la facture .ça fait chier HEIN .
impossible de faire payer au marchand une cotisation sans qu'il s'en aperçoive .
impossible de lui faire payer une augmentation de stock sans qu'il s'en rende compte .
la peur doit changer de camp

152 appréciations
Hors-ligne
123456
une dernière petite remarque 
nous sommes à l'air du numérique 
tes amis de Culture -Presse passent la brosse à reluire au  ministre à longueur de journée , ils pourrait lui demander de laisser tomber la facture manuelle .
la peur doit changer de camp

0 appréciations
Hors-ligne
Merci pour vos infos.
Mais j'ai encore du mal a faire une operation. 
J'ai un logiciel fourni par mon comptable où je pointes les écritures en les décrivant. 
Ex: facture de 100€ de Carterie pour faire simple( 80€ achat carterie HT, TVA 20€).

Seulement avec les prélèvements de Prestalis, ça se complique...
Sur un exemple concret : 

Aujourd'hui, je procède de la façon suivante :
Total vente - différé de vente ( pour Prestalis/mlp/ autres messageries)donc ça je le met en vente presse.
Et je fais de même pour les commissions. 
Total commissions - le total des différés de commissions. 

Et sur le relevé de compte, je reporte le total des opérations arrivant à échéance en presse.

Et je tombe sur le montant de ma facture. 

Par contre, j'ai un doute sur le fait de déduire les différés de commissions aux commissions... De même pour les ventes finalement.  


Vouloir saisir des éléments comptables soi même a sa limite pour les spécificités de la presse. Les stages pro. répondent à la question.
Si vous voulez saisir des données à la place de votre comptable, c'est lui est le mieux placé pour vous dire comment bien faire.


152 appréciations
Hors-ligne
Emillie 44
je pense que vous savez vous servir d'un tableau excel
je vous propose de faire sur une semaine pour commencer l'opération suivante 
dans la colonne 1 les factures 
dans la colonne 2 le calcul REEL des invendus
ce qui nécessite une autre page excel
:sur votre bordereau presse côté droit vous avez vos invendus mais attention vous retirez vos invendus des livrés qui correspondent au numéro , le chiffre est entre parenthèse juste à côté.
 vous multipliez le chiffre  des invendus du numéro par le prix du numéro correspondant et vous faites de même pour le calcul des "livrés /rappéles dun jour numéro par numéro .vous déduisez le résultat des invendus de celui des livrés rappelés et vous avez vos VENTES REELLES 

ceci pour chaque publication .oui je sais c'est long et fastidieux , mais cela vaut le coup de le faire .vous mettez le résultat dans la colonne 2 en face de la livraison du jour ceci sur une semaine 
ceci va vous permettre de constater qu'il y a un décalage entre la facture dépôt et la votre .
il n'y aurait aucun problème si les totaux étaient exactes .
il suffit de réfléchir en pratiquant comme ils le font au dépôt ils soustraient des sommes d'autres sommes sans s'occuper de la vente au numéro 
quand vous aurez vos ventes réélles , vous aurez vos commissions réelles 
mais vous allez pouvoir constater que si je défais 5 de 10 et 5 de 11 ce n'est pas du tout la même chose .donc le calcul de vos commissions  !!!!!!!!! par le dépôt .

Dernière modification le lundi 20 Mai 2019 à 16:44:12
la peur doit changer de camp

Emilie.....voyez votre comptable !

152 appréciations
Hors-ligne
Emilie 
si vous avez la fonction école sur votre caisse .
2 opérations 
vous scannez tous les numéros des invendus 
1-les quantités livrées/rappelées (chiffres entre parenthése)
2 -les quantités invendues 
sur excel 
1-les livraisons journalières 
2-les quantités livrées /rappelées 
3-la somme des invendus 
et vous constatez 

123456 ne veut surtout pas que les marchands constatent l'embrouille .
la peur doit changer de camp

152 appréciations
Hors-ligne
Pour ceux qui suivent depuis 5/6 ans les débats sur AADP ,ils savent comment fonctionnent les dépôts 
votre facture , donc vos commissions sont basées sur les "invendus " 
ces invendus sont ceux des numéros "1" 
sur votre facture hebdo ils sont déduits des livraisons de la semaine donc des numéros 2.
ce qui est tout le contraire du fonctionnement de votre caisse enregistreuse qui lorsque vous mettez en route le matin va vous donner le stock exact qui reste en rayon en déduisant les ventes du numéro 1 de la livraison du numéro 1.
cette manip pourrait être faite au dépôt , mais je vous laisse imaginer si ce dépôt a 200 marchands le temps que cela demanderait .
ils font donc un contrôle de paquet d'invendus sur 50.
ce qui nous donne à l'arrivée une facture que je qualifierai "à la louche" 

Dernière modification le dimanche 26 Mai 2019 à 08:39:22
la peur doit changer de camp

152 appréciations
Hors-ligne
bizarre vous ne trouvez pas que 123456 ne réponde pas à ce post .serait il gêné.

la peur doit changer de camp

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9461 autres membres