www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Commissions complémentaires

846 appréciations
Hors-ligne
Attention !

Apparemment les commissions complémentaires ont été provisionnées afin d'éviter de mettre nos magasins en difficulté 

Mais Presstalis devrait déposer le bilan dans la foulée, très rapidement.

Nous vous invitons donc à être très réactifs pour déposer vos chèques à l'encaissement si vous voulez pouvoir les toucher.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

44 appréciations
Hors-ligne
Vous êtes sûr de cette info ?

0 appréciations
Hors-ligne
élire un nouveau président pour déposé le bilan une semaine âpres je comprend pas bien le principe 

deux jours avant : tout va bien les chose avance - 48h après dépôt de bilan ???

Dernière modification le mercredi 19 Février 2020 à 15:03:08

846 appréciations
Hors-ligne
Dans la situation actuelle bienheureux qui peut être sûr de détenir la vérité.
Toutefois la probabilité n'est pas mince.
Il vaut mieux s'y préparer.

La réforme avance bien.
Pour autant cela ne résout pas le problème Presstalis.
Le torchon brûle maintenant entre les éditeurs.
Il faudrait être à Matignon pour savoir ce qui se prépare et encore, car tout repose sur une négociation en cours entre le gouvernement et quelques grands éditeurs.
L'entreprise Presstalis ne peut poursuivre sans nouveau PDG, même s'il n'est là que pour une éventuelle liquidation suite à 'accord qui sera trouvé à l'issue de la négociation.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

257 appréciations
Hors-ligne
le problème est surtout que Presstalis met souvent plus d'un mois pour distribuer les chèques de surcoms à tout le réseau.

44 appréciations
Hors-ligne
J'ai peur qu'aujourd'hui, "la réforme" ne soit plus qu'un euphémisme du métier, un sujet de diversion.
Vous avez raison, que chacun soit conscient du risque, et se prépare à sauver son capital perso.
Presstalis avec ou sans qqn à sa tête, c'est pareil. La boite ne tient que par son histoire, la valeur de son passé.

4 appréciations
Hors-ligne
C'est une occasion historique de réorganiser la distribution de la presse en France
Niveau1+2+3 sont-ils encore justifiés?
C'est aux éditeurs de trouver une solution en s'inspirant de la distribution du livre

44 appréciations
Hors-ligne
Le niveau 3, c'est le pt de vente...ne pas l'oublier, svp
Et l'équivalent du n°2 existe en librairie, ce sont les grossistes-diffuseurs.
Ne resterait plus qu'à zapper le superflu, celui des messageries, et donner la main aux points de ventes pour l'assortiment ou le référencement, comme pour le livre.
Si on le voulait, on le pourrait, car imaginer d'autres solutions dans un métier qui évolue négativement,  serait un gaspillage assuré.
Si j'étais un "Politique", je dirai "C'est mon programme" depuis toutes ces années !

4 appréciations
Hors-ligne
oui 123456 c'est le niveau1 qui doit gicler
les quotidiens nationaux doivent négocier leur distribution par la PQR comme préconisé par plusieurs rapports et les éditeurs de publications livrer directement les dépots régionaux(niv2)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9574 autres membres