www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

De l'utilité du marchand de presse

790 appréciations
Hors-ligne
Pour les villes, et notamment tous les magasins voisins, il est évident que la fermeture d'un marchand de presse n'est pas  une bonne nouvelle. Mais les maires ne sont ni décideurs ni des soutiens pour la plupart, jusqu'à ce qu'ils constatent, trop tard, les dégâts occasionnés par la fermeture d'un point de vente de presse.

Les seuls qui soient décideurs sont ceux qui gèrent, aujourd'hui seuls,  la filière : les éditeurs.
Et encore n'est-ce pas tous les éditeurs qui sont concernés mais seulement un tout petit nombre qui trustent les places dans tous les organes de contrôle.

L'avenir des marchands de presse dépend donc de l'intérêt pour ceux-là de conserver des points de vente. Avec l'arrivée du numérique ils ont pensé, un temps, pouvoir s'affranchir du réseau dans sa grande majorité. Le constat est aujourd'hui différent et les conduit à concevoir un réseau moins dense mais plus professionnel.
Il faut bien avoir conscience que beaucoup de points de vente actuels n'exercent cette activité que de manière marginale et complémentaire à d'autres activités plus rémunératrices. Si cela peut se comprendre dans l'optique de la capillarité nécessaire liée à l'IPG ce n'est pas le cas pour la majorité des produits qui transitent aujourd'hui par nos magasins.
Ainsi donc, notre utilité dépend de la définition du produit presse.
Mais même au-delà de ceci, quel que soit le produit donc, les éditeurs ont constaté qu'ils ne peuvent pas s'affranchir de nos rayons et de nos vitrines. La concurrence est telle qu'elle nécessite un renouvellement de l'offre permanent qui ne permet pas de capitaliser sur la fidélisation et rend obligatoire la présence de l'offre de proximité.
Le réseau a donc encore de beaux jours devant lui, même s'il doit se redéfinir.
Et cette redéfinition ne doit pas se faire sans les marchands.
C'est à eux de se regrouper pour participer au changement au lieu de se le voir imposer et de subir comme ils l'ont trop longtemps accepté, manipulés qu'ils étaient par un syndicat non représentatif. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

135 appréciations
Hors-ligne

La maison de la presse est fermée

Publié le 9/5/2016 par Grand Pierre

Fermée depuis plus de deux mois. 

http://www.ramboliweb.com/ramboliforum/forum.asp?ID=7075

On y voit maintenant ces sinistres vitrines blanchies à la chaux. Agrémentées des panneaux tapageurs du propriétaire qui mettra sans doute du temps à trouver preneur vu les loyers qu'il demande. Le tout sur une devanture très défraîchie. Quel spectacle. 

C'est aussi une situation incroyable qu'une ville comme Rambouillet n'ait pas de maison de la presse. Il existe bien d'autres points de vente. Mais avec beaucoup moins de choix. Et ils sont tous, sans exception, fermés le dimanche. Pas de journaux le dimanche, sauf une feuille de chou dans un bistrot. Quand les touristes du dimanche et tombent sur cette ruine commerciale sinistrée, notre attractivité en prend un coup.
Des infos et des .... A vos commentaires

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9977 autres membres