www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Ensemble en 2021 ?

893 appréciations
Hors-ligne
Qui peut encore souhaiter la division parmi les marchands de presse ?
Et pour quelle raison, avec quelle justification ?

Nous avons tout à gagner à nous rassembler, et être les plus nombreux possible pour défendre ensemble les intérêts des marchands de presse. 
Alors nous faisons un voeu pour cette nouvelle année :

                                        Culture Presse et l'AADP regroupées

Que ceux qui ont des raisons de s'y opposer les expliquent. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

0 appréciations
Hors-ligne
Ce sont toutes les bonnes volontés, sincèrement désireuses de défendre les intérêts de la profession qui doivent dialoguer, échanger et présenter un front uni.

162 appréciations
Hors-ligne
très bien , mais nous verrons au fil des mois 
je doute fort que CULTURE -PRESSE  soit d'accord pour perdre ses avantages , au profit des marchands .cela fait + de 20 ans qu'ils se gobergent sur le dos des marchands .
la peur doit changer de camp

893 appréciations
Hors-ligne
Voici des faits : 

1/ Le rapport entre marchands et éditeurs est en cours de changement.
L'influence des grands éditeurs diminue. 
Même si elle reste importante elle n'est plus décisionnaire et leur emprise a diminué. 
Ceci est de nature à modifier le positionnement de tous les acteurs.

2/ L'actuelle direction de Culture Presse a perdu des batailles parce qu'elle s'est positionnée contre nature. Elle a perdu non seulement du crédit mais également la confiance.  

3/ L'évolution positive des bilans financiers (inverse aux circonstances) ne se traduit pas par des améliorations collectives. La justification de la multiplication des partenariats commerciaux n'est donc pas l'amélioration de la condition des marchands. Il serait légitime de rémunérer des améliorations obtenues, si cela se faisait de manière transparente mais l'opacité règne. 

4/ Le niveau de la direction a baissé et cela se ressent. La qualité des relations a diminué et plus important encore, le crédit de l'organisation a baissé. La multiplication de mensonges criants, associée aux prises de positions contraires à sa nature ont mis l'organisation dans une situation difficile (perte d'écoute et de crédibilité).

Tout ces éléments ne peuvent rester longtemps sans conséquences. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

162 appréciations
Hors-ligne
ATTENTION entendu ce matin chez BFM BUSINESS , xavier NIEL demande le changement à la tête de l'ARCEP .ce qui prouve que cela bouge en notre faveur .
la peur doit changer de camp

162 appréciations
Hors-ligne
est ce que quelqu'un peut expliquer comment se calcule la SURCOM .¨MERCI .parce que c'est le flou le plus total .
la peur doit changer de camp

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9925 autres membres