www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

fermeture du site web Sport-Bikes

Tout fini par arriver : lire l'édito du magazine sport bikes, ils se recentrent sur le format papier :

Pourquoi le site Sport-Bikes s'arrête…

EXTRAITS:
La décision a été très difficile à prendre, mais la réalité économique ne laisse pas d'autre choix que d'arrêter le site d'information en ligne gratuit du magazine. A l'heure actuelle, un site internet (d'information) coûte plus qu'il ne rapporte et une petite société comme la nôtre ne peut plus continuer à fournir de l'information de qualité gratuite.

"Pourquoi le site Sport-Bikes s'arrête…
Par Diane De Salve le 24/05/2017 06:35
La décision a été très difficile à prendre, mais la réalité économique ne laisse pas d'autre choix que d'arrêter le site d'information en ligne gratuit du magazine. A l'heure actuelle, un site internet (d'information) coûte plus qu'il ne rapporte et une petite société comme la nôtre ne peut plus continuer à fournir de l'information de qualité gratuite."

Erreur suite de l'extrait :

"Il faut bien se rendre à l'évidence : un site d'information gratuit n'est pas viable économiquement. Tout comme un boulanger ne peut pas distribuer ses baguettes gratuitement… Ecrire, aller chercher de l'info, la vérifier, tout cela a un prix : c'est beaucoup de temps, des déplacements parfois, des coups de fil souvent. C'est un métier. Un vrai. Que tout le monde n'est pas apte à faire. Il demande une formation, de l'expérience, un véritable savoir-faire. Comme le boulanger qui se lève à 2 heures du matin pour que vous ayez votre baguette délicieuse à 8 h. Sauf que l'artisan boulanger, lui, vend sa baguette un euro, tandis que le journaliste web donne sa news gratuitement."

3 appréciations
Hors-ligne
on ne va pas les plaindre!!!!!

Dès que qqch coûte plus qu'il ne rapporte, la question de ce qu'il faut faire ne se pose plus.
Pareil pour les magasins très dépendants de la presse : ça ne peut pas tenir.
Rien de plus logique et normal.

798 appréciations
Hors-ligne
Etape 1 : Je propose que les boulangers donnent leurs baguettes gratuitement en échange de fourniture adjointe de documents publicitaires à leurs clients. La baguette serait en quelque sorte un plus-produit.

Etape 2 : Je propose que l'on déclare que les clients ne sont plus ceux des boulangers mais ceux des émetteurs de publicité. 

Etape 3 : la formation des boulangers est rendue obligatoire ainsi que leur cotisation au seul organise représentatif des vendeurs de presse.

Etape 4 : les revues mises gracieusement à disposition des boulangers pour qu'ils puissent y adjoindre leur plus produit sont facturées sous déduction d'une commission et les invendus sont aimablement repris, ultérieurement, et crédités à l'occasion (s'il ne sont pas perdus par la logistique). 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

136 appréciations
Hors-ligne


Menlook ou la chute d’une pépite du e-commerce français

http://www.lsa-conso.fr/menlook-ou-la-chute-d-une-pepite-du-e-commerce-francais,260288
Des infos et des .... A vos commentaires

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9983 autres membres