www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

hopps store

2 appréciations
Hors-ligne
bonjour
dans union presse il y a un article sur les points relais hoppstore
quelqu'un est-il déjà affilier , quels sont en moyenne la grandeur des colis...retombées positives ou négatives? qu'en est-il de la rémunération?
merci pour vos impressions


254 appréciations
Hors-ligne
lancement en juillet  ! ils visent 5.000 pdv  à la fin de l'année 

0,60 Cts pour un colis jusqu'à 20 kilos, Pas pour moi !

32 appréciations
Hors-ligne
Une entreprise qui vous propose de travailler avec vous et qui ne dit pas sur son site combien elle vous rénumère, mois je fuis! Surtout qu'elle reconnait que 20% des colis peuvent être lourd et encombrant....

159 appréciations
Hors-ligne
Pour information :
en règle générale tout partenariat avec une société mis en place par l'intermédiaire de Culture presse est forcément au désavantage des marchands (et ceci afin que ce syndicat non représentatif puisse en avoir quelques retombées bénéfiques). 

28 appréciations
Hors-ligne
pour ma part j'essaye,, j'étais avec relais colis, il voulait me payer 0.2 cts du colis , celui-ci paye 0.6 cts si ça ne va pas j’arrête dans un délai de 1 mois pour ce qui est du poid quand vous recevez les colis osaro a 30 voir 40 kg payer a 0.20 cts je ne pense pas perdre au change, on verra bien ce que sa donne

139 appréciations
Hors-ligne
En effet Gri Gri    derrière Hopps ce cache l'ombre et la main très généreuse  (ca rime avec dangereuse)  de Morel ex -patron du Petit parisien qui mise plus sur l'abonnement  et les aides de l'Etat que sur le réseau des marchands de presse ....

A fuir. Avons-nous encore des échos du partenariat de CP pour l'abonnement   ...
Des infos et des .... A vos commentaires

106 appréciations
Hors-ligne
Encore du travail d’esclaves , fatiguant et mal payé, je suppose que le temps passé sur un colis , le réceptionner , le ranger quelque part , allez le rechercher lorsque le client vient , lui vérifier son nom le numéro du colis , le rechercher, lui donner cela représente au moins 15 minutes par colis , le stockage aussi , pour un paiement au smic à 10,00 e brut de l’heure , ils devaient payer au moins 2,50 e du colis , ils proposent 0,60cents et l’on ne généralise pas un boulot d’esclaves ? Même pas un smic ? 0,60 x 4 = 2,40 cents de l’heure , les bons ce sont eux ! Nous nous sommes ridicules d’accepter , développons autrement notre diversification ?

17 appréciations
Hors-ligne
quelles idées pour la diversification ?

106 appréciations
Hors-ligne
Pour les éditeurs culture presse est au top des relations commerciales, pour le réseau des marchands sont ils totalement hazbines ou cire pompes , c’est difficile à savoir n’est-ce pas ? Je ne sais s’ils ont des idées , ou bien se sont celles des exploiteurs ? Ça aussi c’est difficile à savoir ? 😂

801 appréciations
Hors-ligne
Peu importe la cause (incapacité ou rapacité malhonnête), seule importe la conséquence : c'est toujours le marchand qui est perdant.

Dans ces conditions inutile de perdre son temps. Toute proposition émanant de ces gens est sans intérêt, voire même dangereuse.

Leurs bilans successifs confirment que leur souhait d'être considérés comme les seuls "représentatifs" de notre profession ne repose que sur leurs objectifs financiers (pas sur ceux des marchands que nous sommes).
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

254 appréciations
Hors-ligne
Contact très courtois avec l'interlocuteur de Hopps  qui semble constater que se présenter comme partenaire de Culture Presse n'est pas forcément une bonne idée, pour être bien reçu.  Il en est même surpris ! Aurait-il été mal informé ?

139 appréciations
Hors-ligne

Sympa  !!!!


SGLCE Une petite visite chez Hopps s’est imposée
5 avril 2019
https://www.filpac-cgt.fr/une-petite-visite-chez-hopps-sest-imposee/



Plus de 100 salariés de la distribution se sont donné rendez-vous au siège de Hopps Group à Aix-en-Provence.
Depuis plusieurs mois, ce dernier est régulièrement cité comme une troisième voie possible dans le cadre de la réforme engagée par le gouvernement sur la loi Bichet.
En effet, le projet de loi évoque la possibilité donnée à l’Arcep d’agréer de nouvelles sociétés de distribution selon un cahier des charges inconnu à ce jour.
Actuellement, deux messageries historiques – Presstalis et MLP – se font déjà concurrence alors que nous assistons à une baisse des volumes de presse.
Valider l’accès à un nouvel opérateur, quel qu’il soit, condamnerait à très court terme les deux messageries actuelles, engendrant des dommages collatéraux pour toute la filière sur le plan industriel et sur les emplois.
Opposés à l’ouverture à la concurrence, les salariés de la distribution ont décidé de se faire entendre et de ne rien lâcher.
Paris, le 5 avril 2019
Des infos et des .... A vos commentaires

17 appréciations
Hors-ligne
Valider l’accès à un nouvel opérateur, quel qu’il soit, condamnerait à très court terme les deux messageries actuelles, engendrant des dommages collatéraux pour toute la filière sur le plan industriel et sur les emplois.

De quels emplois parle-t-on ? depuis plus de 5ans il se ferme 1000 points presse par an...

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9925 autres membres