www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Il n'y a pas que Viapresse.

59 appréciations
Hors-ligne

http://www.mlp.fr/uploads/pics/FLEURUS.jpg" longdesc=" width=160,height=160" target="_blank" rel="nofollow">http://www.mlp.fr/uploads/pics/FLEURUS.jpg"/> Publié le 15 novembre 2016


Fleurus, éditeur historique de presse jeunesse, distribue chaque année dans les écoles françaises son catalogue produits. Sous-traitant cette activité à un prestataire depuis plusieurs années, Fleurus,
séduit par la proposition de prestation de MLP, lui a confié cette
prestation de plusieurs millions d’exemplaires.Sur la base d'un cahier des charges exigeant, MLP a su adapter son organisation et ses process, logotyper à l'entête Fleurus les emballages, les documents de livraison
et de facturation, et a travaillé en étroite collaboration avec les
transporteurs afin de préparer minutieusement la livraison auprès de
13.000 établissements scolaires.Lin ANGLARD, responsable réseau et fabrication chez Fleurus, reconnait
qu'il a été agréablement surpris par la capacité de MLP a effectué cette
opération, dans un délai aussi court, et avec un niveau de fiabilité aussi élevé.Le pilotage rigoureux de l’ensemble de la chaîne logistique a donc permis
de respecter les exigences demandées, et de faire de cette opération un
réel succès.

242 appréciations
Hors-ligne
il vaut peut-être mieux que ce soit MLP ou Presstalis qui le fasse plutôt qu'un tiers. Si cette diversification peut aider ces messageries pourquoi pas, même si malheureusement cette action de Fleurus va à l'encontre du réseau.

Je ne partage pas votre avis, Gamma.
Je dirais même exactement l'inverse.
Que vont apporter des intermédiaires de plus, dont vous connaissez l'efficacité et le surcoût ?
Quelle sera la rémunération nette du vendeur ?
L'action de Fleurus irait selon moi, plutôt à l'encontre des libraires (qui n'ont pas la presse).

100 appréciations
Hors-ligne
Moi je pense que la fragilité du réseau presse ou même librairie est beaucoup trop fragilisé , pour penser que la diversification des systèmes de distribution n'est pas si grave , il implique forcément de couper les vivres ailleurs et donc dans ce cas les libraires , qui eux ne pourront peut être pas trouver d'autres moyens de diversification pour compenser les pertes . Mais nous sommes dans une ère de dumping économique et les plus faibles ne résistent pas.

242 appréciations
Hors-ligne
123456 soit vous avez raison, soit j'ai mal compris.

Pour moi il s'agit seulement d'une opération logistique voire de diversification pour la messagerie.

Mais bien sur que c'est de la diversification que les 2 messageries cherchent, "au détriment" de qui vous savez.
Le problème est que ça sera du flux poussé que le diffuseur ne souhaite pas forcément, et pour lui laisser que 20 %. Qq miettes de plus dans le meilleur des cas.
Il est fort à parier que les messageries et l'éditeur prient pour que le réseau ne réagisse pas à l'annonce de la très faible rém pour du hors presse, qu'ils pourraient avoir sur ces mêmes produits via Interforum, avec une remise de 25 à 33 %.

773 appréciations
Hors-ligne
Est-il question de distribution de catalogues ou de vente par l'intermédiaire du logisticien chargé de distribuer les catalogues ?
S'il ne s'agit que de logistique, rien à dire. Au contraire.
Mais si cela constitue en effet un premier pas vers la commercialisation ... 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

242 appréciations
Hors-ligne
En bas de l'article fait par MLP figure cette phrase qui n'a pas été reprise par Pingu:

N'hésitez pas à prendre contact avec MLP pour toute prestation logistique sur mesure.

Pour moi cela semble clair il s'agit de logistique et non de commercial. 
il est certain que le flux des ventes doit se faire, soit par un librairie pour les livres, soit par un marchand pour ce qui est de la presse.

Perso en magasin j'ai toujours "boycotté" au moins travaillé le moins possible avec l'Ecole des Loisirs alors que beaucoup de libraires ingénus ouvraient un corner dédié à  leurs livres.  Je ne voulais pas servir de show room à cet éditeur.

59 appréciations
Hors-ligne
Bien sur c'est de la logistique, mais qui permet de squezzer le réseau libraire et presse. Est ce que cela fait partie de l'objet social des messageries ?

242 appréciations
Hors-ligne
il y a plus de 20 ans je vois dans un camion venu me livrer, une palette de feutres Reynolds

Exp Ets Regnault (Reynolds)
Destinataire : Peugeot 

Il n'y a pas que dans la presse ou la librairie que les ventes directes se pratiquent...Malheureusement

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9997 autres membres