www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Kiosquiers, marchands, avez-vous bien vu ?

928 appréciations
Hors-ligne
À part quelques rares initiés certainement pas.
Il est peu probable que les dirigeants des "organisations" signataires du projet d'accord sur la définition des quantités à servir aux points de vente aient expliqué à leurs adhérents les conséquences si celui-ci devait être appliqué. 
L'un d'entre eux a même déclaré publiquement, en réunion officielle, qu'il soutiendrait ce projet quoiqu'il contienne. C'est tout dire.

Pourtant ce projet prévoit une augmentation significative des invendus (plus de 50% supplémentaires)  pour au moins 93% des points de vente. Sans surprise seuls les plus grands rayonnages verront leurs invendus diminuer, dans la plus faible proportion possible. Et, ces invendus évités d'un côté... se reporteront naturellement sur les autres points de vente. Il n'est pas question de baisser les tirages, même s'ils ne se vendent pas.

Les dirigeants des organisations signataires prétendront que nous disons des mensonges.
Alors nous prenons les devants et vous donnons ci-dessous les graphiques réalisés par l'ARCEP montrant l'influence sur les invendus en fonction du choix du couple de paramètres déterminant les "plafonds" de fourniture.

Pour information, le projet qu'ils soutiennent prévoit l'utilisation du couple de paramètres (3, 50%) pour tous les points de vente.



Le commentaire dessous le graphique n'est pas le nôtre mais celui de l'ARCEP dans son étude.
Il est clair qu'une augmentation de plus de 50% du nombre d'invendus est prévue pour les petits points de vente. A titre d'information les points de vente ayant un rayon < 65 mld  constituent plus de 93% du réseau.

Pour les grands points de vente, ceux dont le linéaire est >200mld (moins de 7% du réseau et en constante diminution) le choix opéré par CP et soutenu par le SKLP et le SNLP n'est pas meilleur : 


C'est même pratiquement le moins avantageux pour réduire les invendus.

Et que l'on ne fasse pas croire aux kiosquiers qu'ils ont un statut à part. C'est fini ça.
La Loi considère tous les diffuseurs de manière identique. Nous ne sommes plus au temps du CSMP.

Voilà tout est dit.
Maintenant, à chacun de choisir ses représentants, en toute connaissance de cause.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

113 appréciations
Hors-ligne
En effet à chacun de choisir ses représentants en connaissance de cause , le syndicat des kiosquiers n’a pas voté pour cette application comme L’AADP , mais en effet nous sommes minoritaires par rapport à culture presse plus les deux autres syndicats de kiosquiers SNLP et SKLP qui eux ont voté pour , nous ne pouvons que déplorer ce choix mais ? 

928 appréciations
Hors-ligne
Nous ne sommes pas minoritaires. 
Culture Presse ne représente plus rien, en nombre d'adhérents.
Il n'existe que parce qu'il défend les intérêts des grands éditeurs.
La chose est devenue évidente pour beaucoup depuis que les négociations sont publiques.

Si tu veux la paix, prépare la guerre.

113 appréciations
Hors-ligne
Oui c’est sûrement vrai que culture presse n’a plus beaucoup d’adhérents et pour cause , mais la filière les rémunèrent grassement aussi pour organiser leur salon annuel et donner l’illusion qu’un syndicat existe pour défendre cette profession, c’est bien comme vous dites servir les grands éditeurs et depuis sont origine ! 

928 appréciations
Hors-ligne
Expopresse c'est fini aussi. Encore 200 K€ de moins.
Du coup, ils se lancent sur le marché du tabac, en IdF.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9918 autres membres