www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Lettre ouverte à la Ministre (suites)

790 appréciations
Hors-ligne
Alors que nous luttons pour notre survie (et celle de notre filière), l'exécutif joue la montre.
Nous avons clairement exprimé nos difficultés et nos besoins dans notre lettre ouverte à la Ministre.
Celle-ci s'est contentée, après un délai de plusieurs semaines de nous inviter à rencontrer ses adjoints nouvellement en charge du dossier. La porte reste ouverte mais l'efficacité n'est pas au rendez-vous.

Il faut dire que la valse des ministres de la culture et les aller-retours qui en découlent, ainsi que les changements des adjoints chargés de traiter notre sujet, ne peut être favorable à l'évolution rapide que nécessite le sujet.
Ainsi, le rapport JEVAKHOFF sollicité par Aurélie Filippeti a t'il été enterré par Fleur PELLERIN, et la classification des produits presse selon leur intérêt public (connaissance, distraction,..) a été enterrée par Audrey AZOULAY.
Chacun sent bien qu'il faut faire quelque chose mais, faute de mettre tout le monde autour d'une table, pour conserver le pouvoir (ou un semblant de pouvoir conférant une raison d'être), rien n'est fait.
Si, des choses sont faites, à la marge, qui vont dans le bon sens, mais sans impact immédiat.
Le temps du politique n'est pas le nôtre mais avons nous les moyens de tergiverser ainsi ?
Nous ne le croyons pas et le dirons à nos nouveau interlocuteurs.
Pour autant, il nous faut noter que ceux-ci sont théoriquement plus au fait de notre sujet en raison de leurs fonctions précédentes.
Espérons donc que nos prochains entretiens seront suivis de plus d'effets à court terme. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

59 appréciations
Hors-ligne
Malheureusement le navire prends l'eau à grande vitesse, CA presse moins 25% sur les six premiers mois de l'année.
Demain il sera trop tard.

104 appréciations
Hors-ligne
Le navire ne prend pas l'eau pour tout le monde ! Mais pour les marchands c'est déjà trop tard , les clients ont déjà pris d'autres habitudes , les abonnements à prix cassés et plein de cadeaux et le net ! Ils doivent rémunérer les marchands sur la PUB ou que l'Etat compense comme pour les éditeurs avec des aides qui soient décentes , pas un Smic pour 72 et 84 heures de travail par semaine , nous ne sommes pas les esclaves des négriers !! Ras le bol !

11 appréciations
Hors-ligne
les récoltes de blés sont mauvaises (comme dab) les agriculteurs montrent les dents, subventions pour eux... et pour nous rien on peux crever !!!
jpC

251 appréciations
Hors-ligne
SI nous partons du principe qui est :   "Quand l'Etat aide les éditeurs... il aide les diffuseurs" alors l'Etat agit !

Malheureusement, les marchands qui se plaignent beaucoup, mais qui ne font rien pour améliorer leur sort, ne se sont même pas rendu compte que la hausse de rémunération (dernière tranche) quasiment imposé aux éditeurs par l'Etat, l'a été par l'abandon de la réforme de Fleur Pellerin sur la segmentation des aides au transport.

On me dira certainement que cela n'a rien à voir,  mais quand même le sentiment que le lobbying a été très actif pour faire enterrer cette réforme en contrepartie de l'augmentation de la rémunération des marchands.  Rappelons nous le ton du SEPM qui menaçait l'Etat d'aller en justice.

L'impression aussi que tout ce touche qui la vente de la presse dans ce ministère pourtant en charge de la Communication se fait en catimini.   
A croire que tout va bien pour la Ministre et qu'il n'y a rien à faire.  Je suggérerais à ses conseillers de consulter les différents forums  (blog AADP, groupes marchands de presse et Diffuseurs de presse sur Facebook) pour être au fait de la réalité.

Devrons-nous rappeler à l'Etat que nous ne lui coutons rien, alors que l'abonnement ou il aide au transport est un gouffre pour les finances publiques et est un danger tant pour les éditeurs qui se font une guerre sur les prix, que pour le réseau dont le nombre de points de vente ne cesse de baisser
j'invite ceux qui le souhaitent à consulter sur le site du CSMP la  CDR de juillet 2016.  Incroyable le nombre de fermetures enregistrées.  On peut légitimement s'interroger sur les chiffres donnés par le CSMP vu que sont mentionnés des fermetures de 2011, 2012, 2013 etc.  

Dernière modification le samedi 06 Août 2016 à 16:59:22

251 appréciations
Hors-ligne
Oui JPC les agriculteurs sont unis et savent faire :
pour eux c'est toujours  : trop ou pas assez

Il a trop plu ou il n'a pas assez plu !
trop de soleil ou pas assez d'ensoleillement

Comme si, il n'y avait jamais d'années avec de bonnes récoltes.... comme la nature est injuste !

104 appréciations
Hors-ligne
Peut être que les agriculteurs , les taxis , les débutants de tabac savent faire ! En attendant nous , nous savons rien faire ! Peut être qu'il faut savoir perdre avant pour récupérer ensuite , alors à quand une grève d'1 de 2 mois nationale , vous verrez que les choses changerons , parce qu'ils savent que nous sommes tous très divisés , très individualistes et que vous comprenez , j'ai un loyer , j'ai des enfants , je dois m'occuper de mes parents , je pars en week end , je pars au ski , je pars en vacances ! Et pour les plus modestes , je ne fais rien mais je ne m'implique pas non plus , et pour tout le monde , j'attends que les autres le fasse , sauf que les autres c'est 4 pèlerins et cinq tondus qui s'impliquent pour tous ? Alors que les marchands bougent leurs fesses et défendent leurs intérêts , et qu'ils viennent s'exprimer sur les réseaux sociaux , comme nous le faisons , nous faisons le même metier que tous , nous travaillons aussi beaucoup et nous donnons aussi de notre temps pour essayer d'avancer , mais si nous avions un peu de soutien des autres cela nous permettrait d'aller plus vite ! Nous avons convié nous adhérents à une reunion , aucun marchand n'est venu ? À croire que tout va bien ? Ainsi toute cette filière profite de notre manque de capacité à nous unir ! Il y aura encore et encore plus de magasins qui fermerons et de plus en plus de kiosquiers qui gagneront 4 euros de l'heure , parce que pour les kiosquiers c'est très rentable pour la filière et que pour les magasins , ils s'en moquent , ce n'est pas leur fric qu'ils perdent , c'est le vôtre , votre retraite en fumée !! De toute les manières , ils n'ont plus besoin d'autant d'emplacements pour la presse , ce pays ne pense qu'à la rentabilité , le service public , ils s'en moquent , la pluralité de la presse papier est en train de devenir un souvenir , nous ne vendons même plus d'hebdomadaires ? Alors si l'on veut voir une amélioration , ce n'est qu'à la condition d'une réorientation totale des aides de l'état pour la vente au numéro , sinon rien ne sert à rien , pour cela , il n'y à que le rapport de force , comme nos amis cité plus haut !
Bon dimanche

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9979 autres membres