www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Où doit on trouver la presse ?

798 appréciations
Hors-ligne
"La presse doit se trouver sur le chemin du consommateur."
C'est une affirmation de Presstalis que nous partageons partiellement.
Alors nous demandons pourquoi orienter le consommateur vers d'autres lieux que ceux déjà existants si ce n'est par mesure d'économie au détriment de nos magasins ?

D'abord nous ne sommes pas d'accord sur l'emploi du terme "consommateur" qui connote l'acheteur du notion passive qui n'est plus du tout d'actualité. L'acheteur est un "client", n'ne déplaise aux éditeurs. On comprend aisément l'intérêt qu'ils ont à prétendre le contraire mais il faut regarder la vérité en face : l'acheteur d'aujourd'hui est un client. La notion de consommation revêt un caractère régulier qui n'est plus de mise. Le client, lui, choisit et fait varier ses choix.

Ensuite, dans quelles circonstances le client achète t'il de la presse ? Quand il peut la lire. C'est à dire quand il transite ou qu'il se repose. Ses lieux de prédilection pour acheter la presse sont donc aux abords de ses trajets. Le point de passage le plus fréquent est donc à proximité de son domicile. Vouloir le détourner en l'obligeant à aller chercher la presse dans les grandes surfaces est contre-productif car il n'y va qu'une seule fois par semaine au mieux alors qu'il est plus fréquemment chez lui. Et puis, cela revient à faire du produit presse un produit essentiellement commercial, lui faisant perdre son caractère culturel (et par là, la notion de service public justifiant les aides de l'Etat). 

Le développement du numérique créé de nouvelles possibilités de commercialisation. Cela nécessite un nouveau cadre légal et juridique, c'est certain. Pour autant cela ne doit pas transformer l'esprit de la culture en un produit commercial identique aux autres.
Dans cette vision nous avons notre rôle à jouer, nous marchands traditionnels de presse.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

30 appréciations
Hors-ligne
La librairie est déjà dans les grandes surfaces. Mais la presse se différencie de la librairie car une partie de la presse celle d'information joue un rôle de service public. L'état pour cette raison lui concède des avantages financiers. Pour les mêmes raisons il doit aussi intervenir sur la distribution de la presse. Dans nos magasins la presse est exposée dans la totalité de l'éventail des opinions indépendamment d'objectifs commerciaux. Ce ne sera jamais le cas dans les grandes surfaces. Ce n'est pas non plus le cas dans le système du portage des quotidiens. Nos magasins jouent donc un rôle de service public et doivent être protégés contre une concurrence abusive rendue possible grâce à des aides de l'état comme l'aide au portage ou des tarifs postaux avantageux!

Dernière modification le mardi 02 Février 2016 à 08:03:58

104 appréciations
Hors-ligne
La vente de la presse d'information , la protection des libertés , fais sans aucun doute partie d'un service public , qui ne peut s'exercer que dans des commerces de proximité . Les éditeurs , les messageries , l'Etat ne peuvent continuer de pretendre une chose et son contraire . Le captage de nos ventes par les grandes surfaces , et les autres formes de distribution , font couler nos commerces , ce raisonnement économique prôné pour tout , par la mise en place de la loi de la concurrence , s'est appliqué aussi à la presse , alors que dans le même temps ils continuent de pretendre que la presse n'est pas un produit comme un autre à juste titre , et qu'elle doit être protection des libertés , qu'elle doit pouvoir s'acheter facilement en bas de chez soi , alors que tous les commerces de presse ferment à cause de leur non viabilité subissant le raisonnement de la mise en concurrence ?
La question que l'on doit poser à ces faiseurs de tourner en rond est : la presse est elle un produit de commercialisation comme un autre ? Si ce n'est pas le cas ? Elle doit sortir et être protégée du raisonnement ultra libéral , pour n'être vendue que dans des commerces spécialisés et de proximité, parce que nous ne pourrons pas se protéger d'Internet , parce que c'est un média ! En revanche , les autres lieux et modes de distributions peuvent être critiquables ?

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9983 autres membres