www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Projet de loi pas à la hauteur des enjeux pour les marchands

801 appréciations
Hors-ligne
Le projet de loi est présenté comme sauvant notre profession. Il n'en est rien.

L'éventuelle possibilité de choisir les titres ne changera rien.
D'autant plus que ce ne sera pas fait au niveau du marchand mais au niveau de leurs représentants historiques dont on connait déjà le manque d'intégrité.

Cela n'empêchera pas les éditeurs de livrer et facturer des quantités excédentaires.
Cela ne changera donc rien au fait que les éditeurs et les messageries ponctionnent notre trésorerie quand ils le veulent.

Cela n'empêchera pas les éditeurs de nous priver des ventes par la concurrence de leurs abonnements à prix cassés, soutenus en cela par les aides de l'Etat.

Cette loi ne nous protégera pas des abus de position dominante quotidiennement subis.

Elle n'est donc pas faite pour sauver les marchands de presse et, Culture Presse aura beau dire que c'est une nette amélioration, et prétendre que c'est grâce à eux, cela n'aura aucun impact sur notre quotidien et ne changera rien à notre avenir.

Espérons que les deux chambres amenderont ce projet dans le bon sens.
Rappelons-nous que les députés avaient préconisé le remplacement de la facturation des exemplaires fournis par celle des exemplaires vendus, ce qui réglait définitivement les injustices pratiquées au niveau de notre trésorerie.
Notre préservation est aussi plus du ressort des élus locaux que de celui du gouvernement.
Nous verrons dans les semaines à venir ce qu'il adviendra de ce projet de loi largement sous-dimensionné après 70 ans d'immobilisme.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

29 appréciations
Hors-ligne
Il donne aux marchands de journaux un plus grand contrôle sur les types de publications qu’ils reçoivent afin de limiter les invendus, excepté pour la presse d’information générale. 
l'appellation sera donc le prochain combat pour les éditeurs

150 appréciations
Hors-ligne
dans un autre registre , mais qui prouve que nous sommes dans une république bananière 
Des élus ironisent sur la nomination à la FDJ de l'épouse ...https://fr.news.yahoo.com/élus-ironisent-nomination-à-fdj...Un "curieux mélange des genres". Des élus se sont publiquement interrogés cette semaine sur la nomination de Raphaële Rabatel, épouse du chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre, comme directrice de la communication de la Française des jeux, juste avant l'adoption définitive ce jeudi de la loi Pacte qui prévoit sa privatisation.
la peur doit changer de camp

150 appréciations
Hors-ligne
le message est clair pour tous ceux qui travaillent avec FDJ 
On ne critique plus chez les buralistes et chez les marchands de presse le gouvernement , sinon !!!!!!
la peur doit changer de camp

139 appréciations
Hors-ligne


Le projet   plait  à notre syndicat     ....  ainsi tout le monde est content   chez CP

Et pourtant dernièrement il souhaitait  l'idée d'un "prix unique de la presse" 

proposé  depuis  de longues années par l'AADP 
Des infos et des .... A vos commentaires

150 appréciations
Hors-ligne
le contraire m'eu étonné .
à la nomination de la femme du patron des députés LREM chez FDJ  ils rampent tous que c'en est grotesque 
"elle est ,belle , intelligente , on n'attendait qu'elle  c'est à mourir de rire sauf que il y a un truc auquel ils n'ont pas pensé .
la RUE a sorti une pancarte pastiche du slogan sur le ticket du PATRIMOINE 
"POUR CHAQUE TICKET ACHETE VOUS VERSEZ 1 EURO AUX LREM "
la peur doit changer de camp

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9942 autres membres