www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Quand la PQR pille les dépositaires et les diffuseurs

790 appréciations
Hors-ligne
Facile. 
La PQR supprime les intermédiaires auxquels elle demande préalablement communication des fichiers des clients servis.
Tout bénéfice pour l'éditeur qui :
- ne paie plus de commissions aux intermédiaires
- fait porter le produit à moindre coût
- bénéficie d'aides de l'Etat en grossissant ses listes d'abonnés.

Naturellement, il s'exonère de toute indemnisation prétextant pouvoir rompre le contrat quand bon lui chante sans rien devoir sous prétexte que c'est ce qui est écrit dans les contrats, quand ils existent.
Eh bien non, messieurs. Cela ne se passera pas comme ça.
La résiliation ad nutum est possible en effet mais elle doit être assortie d'une indemnisation minimale de trois ans de commissions. Cela a déjà été jugé.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

103 appréciations
Hors-ligne
C'est un comble ? Et nous ne faisons rien nous ne bougeons pas , moi je suggère de leurs donner de l'argent , pour prendre ou devoir accepter la presse sur nos points de vente , nous n'avons plus des financiers qui calcul la rentabilité , nous avons en face de nous des négriers , parce que nous pensons qu'ils , hésiterons , même à payer 3 ans d'indemnités de commissions , que l'Etat paiera de toute façon , ils sont tellement perfusés qu'ils en ont même les moyens !!

38 appréciations
Hors-ligne
Qu'entendez vous par intermédiaires ?
Entre éditeur/acheteur ou éditeur/magasin ?
Dépositaires de PQR, dépôts de presse nationale qui distribuent la PQR quand c'est le cas, colporteurs ?
En parlant de fichiers, ça semble exclure les diffuseurs.
Qui cherchez vous à défendre ?

250 appréciations
Hors-ligne
je connais mal la#PQR mais elle aussi vit et encore plus me semble t-il que la PQN et la presse magazine, sur le dos de son réseau de distribution.  Que ce soit portage ou vente au numéro vu le faible taux de rémunération des points de vente.

le lien montre son augmentation de VPC entre 2006 et 2016 et que les ventes c'est 2/3 et la pub 1/3 du CA L'Etat devrait regarder les chiffres de la diffusion porté qui est en baisse malgré 57 millions € d'aides !

Les diffuseurs auraient tout intérêt à ne pas se laisser envahir de ses produits annexes : magazines, livres... c'est pour eux un des moyens d'agir auprès de ces éditeurs.

Dernière modification le mardi 20 Septembre 2016 à 09:08:44

17 appréciations
Hors-ligne
et qu'elle ouvre des points de ventes tous azimuts.
dernièrement dans le GMS de centre ville qui est à moins de 150m de chez moi ou d'un confrère tabac.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9978 autres membres