www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Que de bruits ...

790 appréciations
Hors-ligne
Nous sommes à la croisée des chemins.
Tombera ? Tombera pas ?
Presstalis est l'objet de toutes les attentions du moment, et de toutes les interventions en haut lieu.
Jusqu'à occasionner des réunions d'urgence le dimanche. C'est vous dire.

La division est totale. Même au sein du SEPM où certains se rendent compte qu'ils n'ont pas forcément les mêmes intérêts que les leaders.
Et, sans que rien ne soit vérifié, les bruits courent, comme celui que les ouvriers, en cas de licenciement, ne seraient indemnisés qu'à hauteur de 72.000 €, très très loin de leurs exigences.
Qu'en sera t'il vraiment. Nul ne peut le dire aujourd'hui.
Les éditeurs commencent à réagir sérieusement à la retenue autoritaire de leurs revenus par Presstalis. On parle de référés, de demandes d'explications officielles ... La légitimité n'est pas évidente à soutenir. Et les responsabilités commencent à être recherchées...
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

251 appréciations
Hors-ligne
C'est sûr que ceux qui ont prônés la logistique au détriment du commercial doivent commencer à s'en mordre les doigts.  Ils seront peut-être mis sur la touche avec une confortable enveloppe si la tréso de leur société le permet.

Concernant la retenue autoritaire de 37 millions d'Euros,  apparemment les éditeurs concernés ne savent même pas à quoi elle doit servir.

Très intéressant de lire la liste des adhérents du  SEPM  pour mieux comprendre les réseaux de la filière presse.

790 appréciations
Hors-ligne
Attention, même au sein du SEPM il y a des divergences de vues aujourd'hui.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

135 appréciations
Hors-ligne

2011.


S’agissant du Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP), cette instance de régulation du système coopératif de la distribution de presse ne semble pas très fiable ou du moins très transparente.

M. Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication. 
http://www.assemblee-nationale.fr/13/budget/plf2011/commissions_elargies/cr/c017.asp

Des infos et des .... A vos commentaires

135 appréciations
Hors-ligne

Presstalis: On en dit que du bien ....


https://www.indeed.fr/cmp/Presstalis/reviews
Des infos et des .... A vos commentaires

790 appréciations
Hors-ligne
L'Etat a d'abord créé l'ARDP pour encadrer le CSMP en 2011.
Puis renforcé les pouvoirs de l'ARDP pour tenter de contrôler le CSMP en 2015.
Puis constaté l'échec et l'inefficacité du CSMP en 2017.
Pour la première fois les deux institutions se sont opposées sur le projet supérettes.
Il serait surprenant que l'on en reste là et que le CSMP en sorte inchangé.
Quant à Presstalis, ses jours sont probablement comptés.
Cela pose la question pour les marchands de la récupération des dettes que la messagerie a envers eux. Les surcommissions du deuxième semestre 2017 par exemple. Que deviendront elles si la messagerie dépose le bilan ? Seront nous payés de ces compléments de commissions qui nous sont dûs ? Les litiges en cours également. Seront ils tout bonnement effacés, au profit de la messagerie et à passer en pertes pour nous ?
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

135 appréciations
Hors-ligne

Le déclin de la presse ferroviaire française

http://www.ferro-lyon.net/_editos/701-Le-declin-de-la-presse-ferroviaire-francaise

Dans le même temps, les revues associatives comme Chemin de FerChemins de fer régionaux et tramways ou Voie Étroite désertent le circuit de distribution des marchands de journaux pour se recentrer sur une diffusion exclusivement par abonnement car les coûts de diffusions imposés par Prestalis deviennent insupportables.
Des infos et des .... A vos commentaires

Si Presstalis disparaissait, les CSMP et ARDP n'auraient plus de raison d'être, arbitrer sans joueur !!! Et les postes de ces deux vieux organes n'ont rien à voir avec le bénévolat.
Donc, ça devrait enfin dégager. Gros avantage, les concernés ne pourraient pas prétendre à fortes indemnités ; leur plan de carrière est derrière eux.
Dans ce cas, quel devenir pour la distribution du papier ? Un gros changement culturel s'opérerait, certainement à la sauce "librairie", d'où est issue la nouvelle n°1 de Presstalis.
Les MLP se trouveraient d'un coup sans aucun recours pour distribuer partout, contraintes à l'abandon pour que tout passe au nouveau système à inventer, exorcisé de la concurrence malsaine entre messageries qui a détruit le métier.
Pour le réseau, une disparition de Presstalis n'est pas un bon signe à court terme, ni financièrement, ni pour exploiter au quotidien. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'un système logistique soit capable de se réinventer.
La loi Bichet pourrait aussi finir au placard. Ses vertus d'équité, aux coûts trop lourds, ne pèseront pas bien lourd face au réalisme économique.

135 appréciations
Hors-ligne


Presstalis : des associations de presse appellent à se concentrer sur les intérêts de la filière

CBnews  Le 17/12/2017 à 13:10 par Thierry Wojciak

http://www.cbnews.fr/medias/presstalis-des-associations-de-presse-appellent-a-se-concentrer-sur-les-interets-de-la-filiere-a1039500
Des infos et des .... A vos commentaires

Presstalis étant un élément non négligeable de la filière ; se concentrer sur la filière sous entend de se concentrer aussi sur  cette entreprise.
Or, c'est ce rôle d'intermédiaire-pilote qui est à shunter pour redonner des moyens :
- aux éditeurs et leur création.
- aux magasins qui vendent la presse.
Les autres intermédiaires ne doivent être qu'aides logistiques dont la ponction doit rester mineure, comme en librairie.
Finissons en avec l'égalitarisme (virtuel) des titres. Avec ces intermédiaires pollueurs, et mauvais. Avec cette inefficacité chronique. Avec ce gaspillage d'argent public et privé pour la partie qui devrait revenir au réseau de vente.

251 appréciations
Hors-ligne
C'est ce qu'il me semble que l'AADP a toujours dit : redonner le commercial aux éditeurs et la logistique aux messageries.

le problème qui avait été souligné dans des rapports, est le transfert d'employés Presstalis  à Géodis aux mêmes conditions, ce qui n'a rien changé aux coûts.


251 appréciations
Hors-ligne
les petits éditeurs vont surement apprécier la position de Culture Presse  "Jouons Collectif"  j'espère qu'il n'en tiendront pas rigueur aux marchands.

Beaucoup de bruits si nous ne sommes que dans un jeu !

Au  fait  Culture Presse a de la trésorerie de disponible il me semble ... faites un geste M. Panetto !

135 appréciations
Hors-ligne


La  pub de la Quotidienne va certainement renflouer  Presstalis  ?
Des infos et des .... A vos commentaires

173 appréciations
Hors-ligne
Et il insiste !
Première salve la semaine dernière,
Deuxième tir aujourd'hui.
Troisième coup, il conclut un accord avec Presstalis où les marchands cèdent 25% de leur com  Presstalis, ça ne vous rappelle rien.......? (Cf. Charlie Hebdos)

Ne renoncez pas Mr Panetto, allez-y de votre fibre familiale, offrez vos com à Presstalis, votre mère nourricière. 
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

135 appréciations
Hors-ligne
Des infos et des .... A vos commentaires

251 appréciations
Hors-ligne

la crise continue :  les petits éditeurs attaquent les gros pour « soutien abusif »

lire l'article de Electron Libre

173 appréciations
Hors-ligne
A Macron de jouer....
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

Ces tiraillements se font de plus en plus visibles. Aucune société ne peut vivre au dessus de ses moyens, et d'ici qq mois, Presstalis se trouvera de fait face à la réalité, comme n'importe quelle autre boite.
Les "grands" éditeurs ont voulu soutenir Presstalis. Sans ce soutien, ils n'auraient certainement pas profité de certains avantages. Mais le réseau aussi aurait souffert, pour n'employer qu'un euphémisme. Les "petits" éditeurs sont-ils si bien placés pour critiquer les décisions qu'ils ont voté et revoté ?
Obliger la messagerie à honorer ses engagements signifie la dépouiller. Situation cornélienne. Etes vous préparés au jugement dernier ?

173 appréciations
Hors-ligne
Les quotidiennes se suivent et se ressemblent.

A coté de la plaque!

Heureusement l'AADP est là.



Une rentrée mouvementée http://unionpresse.fr/sites/unionpresse.fr/files/styles/visuel_newsletter/public/field/image/panetoo.jpg?itok=b0j6Z12k" longdesc=" width=250,height=373" target="_blank" rel="nofollow">http://unionpresse.fr/sites/unionpresse.fr/files/styles/visuel_newsletter/public/field/image/panetoo.jpg?itok=b0j6Z12k"/>
Je tiens d’abord à vous souhaiter, chers confrères et consœurs, une belle année 2018 ! Je souhaite qu’elle soit prospère pour vos points de vente.
La rentrée est mouvementée pour le secteur. Nous vivons une période d’attente : du rapport Rameix, et d’une stratégie pour la messagerie Presstalis, en situation difficile. Celle-ci a décidé de retenir 25% des recettes des éditeurs sur les mois de décembre et janvier, afin de rétablir sa trésorerie.
Une décision forte, et douloureuse pour les éditeurs, mais pour autant à la mesure de la gravité de la situation. Si Presstalis s’effondre, c’est tout le système coopératif qui est remis en question. Or les marchands n’en ont pas les moyens. Personne n’en a les moyens.
Nous marchands, nous avons besoin de stabilité, de sérénité, et de pérenniser notre modèle. Enfin, nous continuons d’exiger une distribution de qualité et partout sur le territoire. Je garde le cap sur ces fondamentaux pour notre réseau.

Merci Daniel !
Vous ne manquez pas de culot, vous êtes parmi les artisans de la perte du système et vous parlez de
- stabilité
- sérénité

et ceci en voulant pérenniser notre modèle....
Vous marchez sur la tête !
Réveillez-vous !
Soutenez l'AADP !
Passez la main !
Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

251 appréciations
Hors-ligne
Sacré Daniel ll ne sait pas que nous ne faisons pas partie du système coopératif quand à Presstalis, ce n'est plus une coopérative.

Pour les bruits quoique c'est à l'agenda de la Ministre elle reçoit Gérard Rameix le 10 janvier. On parle aussi d'un CA chez Presstalis le 12.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9979 autres membres