www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

reprise ouvrages scolaires

3 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, je suis en litige avec mon grossiste concernant une double commande d'ouvrages scolaires.
Mon grossiste m'affirme qu' Hachette n'accepte pas ces retours, alors que j'ai eu connaissance d'une info qui affirme le contraire : Hachette peut accepter un petit pourcentage d'ouvrages scolaires.

Avez-vous des infos?
Merci pour vos réponses.

3 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,
Vous avez le droit à un pourcentage de retour en rapport avec votre chiffre d'affaire scolaire mais il est très faible.Il me semble qu'il nous est communiqué en octobre.

2 appréciations
Hors-ligne
Exact  de mémoire entre 5 et 10 % du ca selon niveau scolaire

mais pourquoi passer par un grossiste ?  et puis c'est sans doute le grossiste qui bénéficie des droits de retours j'imagine


La ventes aux écoles et administrations est une activité différente de la vente au détail. Il y a des obligations administratives, un processus d'appel d'offre à respecter (théoriquement), et des règles normalement précisées par les fournisseurs.
Le volume compensant le taux de marge moindre, il ne faut pas se tromper...
Reste la négociation avec le grossiste qui n'a pas l'air prêt, ou Hachette. Mais l'un comme l'autre risquent de se réfugier vers la pratique professionnelle à suivre.
Perso, je ne rentre pas là dedans pour ces raisons.

255 appréciations
Hors-ligne
Dans le temps c'était 10% du CA scolaire second cycle. 
les autres ne comptaient pas puisque la plupart du temps vendu sur adjudication et surtout hors magasin, d'où d'ailleurs le fait que la loi Lang ne concerne pas les livres scolaires. 

Si vous voulez faire du scolaire en magasin, il est impératif de faire payer une avance au client pour éviter qu'il ne revienne pas mais aussi en raison du grand nombre d'erreurs dans les listes données par les établissements scolaires. 
Perso,  vu les remises que j'ai en scolaire, je préfère encore vendre de la presse !

165 appréciations
Hors-ligne
J'ai arrété totalement le scolaire depuis 3 ans !
Remise 20%
Taux de retour maxi de 3%
Beaucoup d'erreur des commandes à gérer par manque de précision des années d'édition,des cycles etc.
Malgré des contacts à plusieurs reprise avec les écoles alentour, impossible d'avoir les listes des ouvrages à commander à l'avance pour constituer un stock tampon...
Beaucoup d'énergie dépensée sur 2/3 semaines pour une rentabilité ridicule.

Dernière modification le samedi 25 Mai 2019 à 15:00:47

255 appréciations
Hors-ligne
le fait que bon nombre de librairies presse ne vendent plus de livres scolaires à cause de la gratuité n'a pas aidé ceux qui vendaient de la presse. C'est une des causes du grand  nombre de fermetures.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9641 autres membres