www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Système de caisse au 01/01/2018

Bonjour à tous, au 1er janvier nous devrons avoir un système de caisse certifié NF 525 et disposer d'une attestation individuelle délivré par l'éditeur. Est ce que l'un d'entre vous saurait si mon PROSHOP version 1.05.20 dernière mise à jour le 16/02/2010, est éligible à cette norme, Je crains que mon fournisseur en profite pour vouloir me refourger un nouveau système de caisse, je ne vois pas investir à l'aube de ma retraite 6000 à 7000 pour 2 caisses. Nos magasins étant soyons lucide à ce jour "invendables" , je ne vois pas en plus de la perte de la valeur de mon fonds de commerce, jeter cette somme par les fenêtres. Merci d'avance

Pour la caisse, voyez avec des collègues proches, comparez les. Une version datant de 2010 me paraît un peu lointaine pour être OK. Bizarre que personne ne vous réponde ici ! Bizarre aussi d'avoir si peu confiance en votre fournisseur. Si votre caisse ne passe pas la norme, évidemment, ne rachetez pas. Rien ne vous empêche de louer si vous pensez ne pas continuer longtemps. La liste des logiciels à la norme doit bien exister qqpart.
- Pour la perte de valeur des fonds, c'est vrai, il y a un risque, c'est le propre de tout commerce. La grande majorité des tabac-presse, même en zones non touristiques gardent (pour l'instant) à peu près leur valeur. Dans bien des cas, si ça baisse, c'est plus dû à la non-gestion, à l'immobilisme de l'exploitant, qu'à la baisse des ventes de presse ou de tabac. Si vous êtes trop dépendant de la presse, ça se corse, mais à vous de bouger.
Le rôle du commerçant est de satisfaire sa clientèle, mais aussi d'anticiper ses changements pour ne pas perdre son capital. N'attendez pas trop des autres.

790 appréciations
Hors-ligne
J'ai refusé Proshop pour rester indépendant avec une SSII à l'écoute.
Je n'ai pas la réponse à votre intéressante question.
J'espère que d'autres utilisateurs de Proshop apporteront ici leurs informations.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

On dépend tous forcément d'un fournisseur quand on est informatisé.
J'ai Proshop, version 1.8.8.9 (6), mais je dépends de la Sté qui me fait l'assistance, car ils connaissent le logiciel, contrairement à de grosses boites, SSII ou pas.

123456, je n'ai aucune confiance dans mon fournisseur, car chaque changement : passage à Proshop2, mise en place de CISCO pour les remontées d'informations, etc, etc, a chaque fois le commercial a débarqué en me disant que mon système ne passera pas et que je devait tout changer, a chaque fois je lui ai répondu"on verra bien" et j'ai eu raison de ne pas me laisser faire. Quand à la valeur de mon fonds de commerce, je suis dans une ville de 5500habitants (éparpillés dans la campagne) je n'ai pas le tabac ni la FDJ, cela m'a toujours été refusé car il y a déjà 4 tabacs et plusieurs FDJ à proximité. J'ai donc tenté de réduire le rayon presse pour augmenter la partie librairie; malheureusement les clients préfères commander chez Amazon, malgré lie fait que je passe mes commandes toutes les semaines, quand je leurs fait la remarque, il me disent que c'est plus pratique, réflexion à laquelle je réponds que moi je paie mes impôts et taxes en France, contrairement à cette entreprise, mais ils sent moquent ! Voilà pourquoi nous mourrons : quoi que nous fassions, c'est plus pratique de tout recevoir chez soi .

59 appréciations
Hors-ligne
Un lien avec des précisions intéressantes.

https://www.micro-pointe.fr/conformites/loi-n-2015-1785-du-29-decembre-2015-de-finances-pour-2016-article-88/

Et encore plus:

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgfip/controle_fiscal/actualites_reponses/logiciels_de_caisse.pdf

Dernière modification le lundi 02 Octobre 2017 à 18:00:38

Yann,
Si votre système actuel "passe" le cap de la nouvelle norme, OK, votre fournisseur vous aura raconté des bobards.
Mais avec une ancienneté de plus de 7 ans, pourquoi pensez vous que votre équipement est forcément aux normes ? Dans ce cas seulement, le commercial aurait raison.
Si vous avec un peu de confiance en votre comptable, demandez lui ce qui se passera pour les commerçants qui ne seront pas aux normes. Ensuite, c'est vous le responsable.

173 appréciations
Hors-ligne
Les non informatisés ne sont pas concernés.
Par ailleurs si vous ne dépassez pas
- 82 800 € de CA pour vos activités de hors presse et
- 33 200 € de commission 
vous pouvez opter pour le régime d'exonération de tva et ainsi échapper à cette obligation de logiciel antifraude 
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

0 appréciations
Hors-ligne


Dernière modification le samedi 04 Novembre 2017 à 15:21:11

Neiges,
Ne confondez pas commerçant non informatisé avec commerçant sans caisse enregistreuse.
Plus de 99 % des commerces sont équipés de caisses, parce que ce n'est plus possible de travailler à la main comme il y a 50 ans. Même vous, pas informatisé, avez une caisse.
Les experts comptables refuseront maintenant de cautionner de telles situations à risques. Les objecteurs verront leur "compta" refusée par le fisc. Lequel d'entre nous va prendre ce risque ?
Il faut évoluer.
A qui souhaitez vous rendre service en écrivant de telles idioties ?

173 appréciations
Hors-ligne
Neiges,
Ne confondez pas commerçant non informatisé avec commerçant sans caisse enregistreuse.
Plus de 99 % des commerces sont équipés de caisses, parce que ce n'est plus possible de travailler à la main comme il y a 50 ans. Même vous, pas informatisé, avez une caisse.
Les experts comptables refuseront maintenant de cautionner de telles situations à risques. Les objecteurs verront leur "compta" refusée par le fisc. Lequel d'entre nous va prendre ce risque ?
Il faut évoluer.
A qui souhaitez vous rendre service en écrivant de telles idioties ?

123456,
Vous êtes un phénomène.
La pensée unique.
Vous savez tout.
Est-ce votre passage à l'undp qui vous a formaté à ce point ou est-ce naturel ?

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgfip/controle_fiscal/actualites_reponses/logiciels_de_caisse.pdf

3) page2
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

Formaté à respecter au moins les obligation minimales, qui ne viennent pas de l'undp, mais du fisc. Mais suivez votre instinct, on pourra toujours rire de vos compétences aussi limitées pour un donneur de conseils, si on peut appeler ça comme ça.
Dans notre métier de la presse, quand on dit "informatisé", c'est sous entendu informatisé communiquant pour les données professionnelles. Même si les données de cpta y sont inclues.
Pour le fisc et cette nouvelle disposition, il ne s'agit que des données fiscales pour contenir les fraudes.
Quand vous dites "les non informatisés ne sont pas concernés", c'est tout simplement du n'importe quoi. Vous n'êtes pas informatisé. C'est déja un signe de limite, mais ce n'est pas critiquable. Mais vous êtes quand même concerné par la disposition, car assujetti à la TVA.

173 appréciations
Hors-ligne
Merci 123456 vous confirmez votre état d'esprit.
De plus, à cours d'arguments, vous êtes insultant.

Changez de pseudo adoptez "JeSaisTout" 
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

En vous montrant simplement que vous vous trompez, y'a pas moyen !
Insultant, non. Juste taquin. Au lieu de vous poser plutôt les bonnes questions, vous vous endurcissez....tant pis pour les idioties qui appauvrissent le site.

173 appréciations
Hors-ligne
3. Les assujettis relevant de la franchise en base ou exonérés de TVA sont-ils dans le champ d'application de l'obligation de détention d'un logiciel non frauduleux issue de la mesure de certification des logiciels de caisse ?
Éléments de réponse :
La loi de finances pour 2016 vise tous les assujettis à la TVA qui enregistrent les règlements de leurs clients au moyen d'un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d'un système de caisse. La doctrine administrative précise à cet égard (BOI-TVA-DECLA-30-10-30 § 10) : "Sont soumis à l'obligation prévue au 3° bis du I de l'article 286 du CGI, tous les assujettis à la TVA, personnes physiques ou morales, de droit privé ou de droit public" ; "cette obligation concerne donc également les assujettis dont tout ou partie des opérations réalisées sont exonérées de TVA ou qui relèvent du régime de la
franchise en base de TVA".
La décision ministre du 15 juin 2017 porte sur l'exclusion des logiciels de comptabilité et de gestion du dispositif de la mesure de certification des logiciels de caisse, sans distinction entre les assujettis à la TVA.
Dans le projet de modification du dispositif qui fera l'objet de mesures législatives d'ici la fin d'année,les assujettis relevant de la franchise en base ou ceux exonérés de TVA seront également exclus du champ de la mesure de certification.

Assujetti mais exclus;

Où est l'appauvrissement du blog ?
Lisez, analysez, comprenez puis éventuellement apportez une contribution constructive.

Exposez votre exploitation commerciale, fiscale, comptable mais, de grâce, n'écrivez pas à propos de ce que vous méconnaissez, mon commerce.


 
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

S'il reste des commerces physiques et sédentaires qui ne sont pas assujettis à la TVA, et pas concernés par cette obligation anti fraude, c'est une extrême minorité. Et même moins que ça.
Perso, je n'en connais aucun...on ne pourrait pas appeler ça un métier.
Autant les exposants des salons, évènements...(et encore) sont peut être concernés, mais l'avenir ne se trouve pas dans ce genre de refuge pour qui doit vivre de son commerce.

0 appréciations
Hors-ligne
est il possible de fonctionner avec une tablette sur lequel on télécharge le logiciel de caisse au norme gratuitement et de continuer en parallèle avec l'ancien pour les remonté presse (je scanne la presse et ensuite j'inscrit le montant presse sur la tablette avec toute les vente hors presse ainsi je suis en règle et j'ai mes remontés ( bon cela demande une double manip pour la presse) (je précise que l'ancien logiciel ne sert qu'a mes remontés toute les ventes sont enregistrés sur la tablette j'économise une nouvelle caisse car mon fournisseur refuse la mise a jour du logiciel il veut me revendre tout le système informatique (date de dec 2011) ?

C'est très emmerdant de se sentir otage des fournisseurs de caisses et informatique.
Mais on est concernés comme la plupart des commerçants, ça fait partie du métier.
Investir pour de l'encaissement est beaucoup moins cher qu'il y a encore qq années. Votre matériel a 6 ans, vous pouvez le garder, mais n'avez vous pas l'impression de perdre votre temps : doubles saisies, sources d'erreurs, et pas aux normes ?
J'ai longtemps refusé l'informatisation de mon magasin. Mais après peu de temps, j'en étais satisfait et le retour en arrière n'était plus imaginable. Nous aussi, devons évoluer avec notre environnement.

0 appréciations
Hors-ligne
la tablette pour les encaissement est au norme le logiciel est téléchargeable gratuitement je n'ai pas besoin d'un logiciel au norme pour envoyer mes remontés de presse fiscalement parlant je suis donc au norme et pour la compta c'est le comptable qui la fait entièrement et il est au norme (cabinet expert comptable) je profite donc de l'ancien logiciel pour la recherche et le suivie de la presse et j'ai le suivie des vente et z de caisse avec la tablette pour le comptable .mon matériel a 6 ans et cela me couterai assez cher de le changer il aurait 15 ans ok mais la ce n'est pas le cas la presse ne me rapporte pas suffisamment pour gaspiller l'argent

Attention à 2 trucs.
- L'obligation d'un système de caisse ne concerne pas les experts-comptables. C'est vous qui êtes responsable de l'encaissement, pas lui. Et il pourra vous dire si ce que vous avez aujourd'hui suffit ou pas. S'il a beaucoup de commerçants, il pourra vous dire aussi ce qu'ont les autres et combien ça coûte. Et y compris le risque pour ceux qui refusent d'appliquer la loi.
- Ce qui est demandé concerne uniquement le fisc, et n'a rien à voir avec les remontées de la presse, avec un matériel aux normes ou pas.

Cc le logiciel de caisse.
Voici qq éléments de réponse à 3 questions posées à un expert comptable (EC), suite à nos débats ici. Pas d'interprétation, je vous donne brutes les infos :
- Tous les commerçants, y compris ceux qui n'ont qu'une caisse enregistreuse la plus simple, sont concernés. Seuls ceux restés au papier-crayon y échappent.
- Un commerçant sédentaire non assujetti à la TVA, ça existe encore, mais en général, il est rentier ou a d'autres sources de revenus.
- cc l'obligation de l'EC, jusqu'à présent, il traite avec ce qui lui est transmis. Les comptes sont attestés ou pas, avec les caisses existantes. A partir de 2018, il n'y a pas encore de directive. Mais les EC alerteront sur les risques encourus et les amendes significatives qui peuvent être appliquées, 7500 euros si non présentation de l'attestation de l'EC dans les 30 jours après la demande de l'adm. fiscale. En cas de non présentation, l'Adm. peut refaire un contrôle, et cumuler les amendes.
(FIN DES INFOS DE L EC.)
C'est de la théorie, mais vous voyez bien vers quoi on va...et c'est plus simple à vérifier chez des commerçants que les Stés qui font l'actu en ce moment aves des pratiques illégales, ou légales mais immorales...
Rien ne vous empêche de poser des questions à vos EC, de de comparer pour voir si risque il y a ou pas. C'est ça aussi l'intérêt du site.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9978 autres membres