www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Tout est question de priorités

829 appréciations
Hors-ligne
ils se disent nos meilleurs amis et nos principaux soutiens.
Pourtant, dès le début de la grève pour les retraites, ils n'hésitent pas une seconde à solliciter les acheteurs fréquentant nos magasins en leur proposant des offres à tarif très réduit sur internet.

Ces éditeurs (PRISMA, Néon, etc.) gèrent leur activité à court terme et ne tiennent aucun compte de l'effet négatif que peuvent avoir leurs actions sur la pérennité du réseau qui es fait vivre tous les jours.   

Nous pouvons comprendre leur souhait de ne rater aucune vente. 
Mais en ce cas, comment expliquer qu'ils n'aient jamais mis en place le service de réassort dont les consommateurs ont besoin ?

La vérité est que nous ne sommes pas considérés par ces éditeurs comme des partenaires utiles qui doivent pouvoir vivre durablement de leur travail. Pour eux la distribution est un coût qu'il faut minimiser et non un acte commercial qu'il faut valoriser. 

Il est temps que cela change, pour leur pérennité comme pour la nôtre, quoi qu'ils en pensent. 
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

154 appréciations
Hors-ligne
ils agissent comme les banques 
jusqu'à maintenant tout passait par eux 
mais voila , avec internet tout change 
les banques "dégraissent les effectifs " , imaginez ce qui va se passer quand il n'y aura plus qu'INTERNET et les réseaux sociaux pour informer les Français .
parce que twitter par exemple vous donne l'info EN DIRECT sans passer par un journaleux qui est au service du pouvoir politique en place .
il suffit de voir le décalage entre les infos sur TWITTER et les journaux télévisés des chaines d'info en continue.
donc QUID des éditeurs !!!!!!
la peur doit changer de camp

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9571 autres membres