www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

A mediter : quand on veut, on peut....

174 appréciations
Hors-ligne
Georges, un homme d’un certain âge, allait se coucher quand sa femme lui dit qu’il avait laissé la lumière dans l’abri de jardin qu’elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.

Georges ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre, mais il vit qu’il y avait des personnes dans l’abri en train de voler du matériel.

Il appela alors la police qui lui demanda:
- Quelqu’un s’est-il introduit chez vous ?
Il répondit:
- Non, mais des gens sont en train de me voler après s’être introduits dans ma cabane de jardin…
La police répondit:
- Toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu’il sera libre.
Georges dit:
- OK

Puis il raccrocha, attendit 30 secondes et rappela la police:
- Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin… Ne vous inquiétez plus à ce propos… je les ai tués.

Puis il raccrocha.

Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures de police, une équipe de tireurs d’élite, un hélicoptère, deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.

Un policier lui dit:
- Je croyais que vous les aviez tués ?
Georges répondit:
- Je croyais que vous n’aviez personne de disponible
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9571 autres membres