www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Consigne bacs amusons nous.

59 appréciations
Hors-ligne
Le 06/06 reçu 9 bacs tous à moitié plein ou à moitié vide soit 9 * 15 = 135 ?
Montant des publications inclusent dans ces bacs 1323 ?

135 / 1323 = 10,20 % Wahouuuu.

Autre calcul amusant je vends 60% des fournis (oui oui j'exagére un peu)

1323 * 60% = 793,80 * 18% (com) = 142 - consigne 135 il me reste 7,00 ?

Un dernier pour le plaisir:

Un bac avec deux titres = 44,40 ? je sais que je vends au maxi 30 ? * 18% = 5,40 ?.
Pour moi le contenant a plus de valeur que le contenu.


868 appréciations
Hors-ligne
Le seul scandale des bacs c'est le fait qu'il soient crédités avec retard comme les invendus ce qui occasionne une facturation de 2 jours des bacs fournis. Ceci est inacceptable et je vous invite à faire comme moi : déduction du relevé des lignes concernant les bacs. il est temps que les messageries comprennent qu'elles ne peuvent pas faire n'importe quoi sur le dos des marchands que nous sommes. Surtout que c'est toujours à sens unique.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

59 appréciations
Hors-ligne
Pourquoi l'UNDP sensée représenter les marchands de journaux ne demande-t-elle pas un différé à 3 semaines ce qui résoudrait ce probléme ?....

A suivre.

29 appréciations
Hors-ligne
Pourquoi on parle toujours de L'UNDP, ce syndicat ne représente personne a mes yeux et aux yeux de beaucoup de diffuseurs, c'est lui donné de l'importance de parler d'eux

868 appréciations
Hors-ligne
C'est juste. Arrêtons de parler de ceux qui n'apportent rien au système.
Nous allons demander ce rééquilibrage.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

35 appréciations
Hors-ligne

Descartes

Est-ce que c'est partout pareil? ou simplement sur notre dépôt????

111 appréciations
Hors-ligne
Pour ma part diffuseur à Paris , je rejoins Descartes , je déduis du relevé hebdo les bacs que presstalis ne à pas crédité , ce système est un vrai scandale , il a été mis en place , non pas pour sécuriser la marchandise , mais pour faire de la trésorerie sur les diffuseurs , moi aussi j'encourage tous les marchands d'en faire autant , les messageries ne peuvent plus se comporter , en position dominante , et tous nous imposer avec l'aide de UNDP qui en effet ne représente personnes depuis des décennies , et qui au final font couler tous nos commerces , l'état n'est pas exempte de nos problèmes , il ne veut pas entrer en conflit avec les messageries et le Conseil supérieur des messageries , qui ne protègent que leur fond de commerce ( les éditeurs de la presse d'information ) mais malheureusement et surtout l'autre presse , que l'on soutient à coup de millions d'euros chaque année , et nous dire que c'est la loi bichet , qui protège le pluralisme , belle idée !! dont les éditeurs ( grands groupes) profiteront plus que les autres à coup de plus grands tirages , pour bénéficier des aides plus importantes que même la presse d'information , alors meme que l'on rendra 60 % d'invendus , mais nous ne devons plus, nous , les marchands vendre au numéro , nous devons être les vitrines publicitaires , et des magasins ou kiosques de stockages de leurs tirage , les messageries restructurant depuis des décennies , qui n'ont plus de locaux pour stocker le papier de leurs clients , voilà pourquoi nos commerces sont toujours aussi bourrés à craquer de marchandises invendables , et puis tous les magasins qui ferment la marchandise est automatiquement , livrée chez les diffuseurs encore ouverts , alors avant qu'un jour nous puissions travailler dans la cohérence , alors que la réglementation sur la régulation de nos stocks n'a jamais été appliqué , il faudra certainement s'organiser de façon nationale , pour se faire entendre ( Paris et la Province) ils comptent bien tous sur la division de ce secteur pour garder leur pouvoir et leurs avantages , même s'ils nuisent à nos commerces et nos familles . Les conflits d'intérêts sont trop grands pour s'encombrer , des doléances de petits commerçants que nous sommes tous , leur raisonnement , vous ou d'autres ce n'est pas un problèmes , puisque lorsque vous fermez vos portes parce que vous avez coulez , demain ils ouvrent un autre magasin ou pas , parce qu'ils mettront la presse chez la grande distribution et à Paris ils auront sans problèmes un emplacement pour un kiosque , parce que la pub rapporte gros , même si économiquement ce poste n'est pas viable , alors moi je dis , à quand la rémunération augmentée des diffuseurs sur l'ensemble de l'argent de la publicité , parce que l'aumône des aides , lorsque l'on travaille plus de 80 heures par semaine c'est purement le l'esclavagisme moderne et eux sont devenus des négriers , mais dans une réflexion purement économique , du système , nous sommes très rentables et c'est seulement et surtout se raisonnement qui les motivent .
Espérons que les diffuseurs soient conscients , de ces raisonnements et qu'ils finissent par s'unir pour lutter contre " un mammouth " qui est la distribution de la presse .
Et pour finir celui je crois Dany qui demandait ce qu'était devenu olga Espardellier et Silvia Desman , elles sont toutes deux à la retraite , mais suivent par mon intermédiaire , la chute vertigineuse , de notre profession , avec éc?urement , mais elles vont de mieux en mieux depuis qu'elles sont quitté le métier .
Cordialement



35 appréciations
Hors-ligne
              
                        Olga et Sylvia se sont tellement battues pour la presse!
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Espace détente.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9760 autres membres