www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Nouveau danger !

242 appréciations
Hors-ligne
En Espagne Amazon livre la presse à domicile.

article du Figaro du 10 mai 2017

Les abonnés espagnols au programme Amazon Premium peuvent se faire livrer le premier quotidien national, El Pais, avec leurs courses de produits frais. Les marchands de journaux sont en colère.

Après avoir livré à domicile des livres, des vêtements ou des produits frais, Amazon se lance sur un nouveau marché: la presse. Depuis fin avril, les abonnés espagnols au programme Amazon Premium (20 euros par an) peuvent se faire livrer à domicile leur exemplaire du premier quotidien national, El País, mais aussi le quotidien économique Cinco Días, tous deux édités par Prisa. Pour cela, ils doivent passer commande sur Prime Now, le service de livraison express de produits frais réservé aux abonnés Premium. Leur colis arrivera à domicile en moins de deux heures.
La livraison d'El País et de Cinco Días est pour le moment réservée à la région de Madrid, mais sera bientôt étendue à Barcelone. Pour faire connaître ce nouveau service, El País et Cinco Días ont été inclus automatiquement et sans surcoût au panier de toutes les commandes Prime Now entre le 23 et le 27 avril. Depuis le 28 avril, et jusqu'au 14 mai, les deux quotidiens restent gratuits, mais l'internaute doit les ajouter lui-même à son panier. À partir du 15 mai, El País et Cinco Días seront toujours disponibles sur Prime Now, mais ils deviendront payants. Ils seront accompagnés d'un autre titre de l'éditeur Prisa, le quotidien sportif As.

Avec ce partenariat, Amazon réalise une première mondiale qui pourrait ouvrir la voie à d'autres alliances. Le géant de l'e-commerce propose déjà aux États-Unis des abonnements gratuits au Washington Post, propriété de son PDG Jeff Bezos, mais uniquement en version numérique. Pour Prisa, l'occasion est belle d'augmenter la diffusion papier de ses journaux grâce à la force de frappe d'Amazon, alors que le groupe média a perdu 67 millions d'euros en 2016. Selon l'ODJ espagnol, El País s'écoule à 194.000 exemplaires papier par jour, soit 12,4% de moins que l'année précédente. Cinco Días se vend lui à 21.000 exemplaires, tandis que le sportif AS atteint 125.900 ventes quotidiennes

Des concerts privés au Royaume-UniL'annonce a suscité la colère des kiosquiers espagnols. «Cette nouvelle nous inspire du dégoût et de l'indignation. Cela va créer un précédent et risque d'inspirer d'autres éditeurs», affirme l'Association des marchands de journaux de la communauté de Madrid. «C'est une mauvaise nouvelle pour notre secteur, qui traverse une des plus dures crises de son histoire. Mais le pire pour nous est que le coup est porté par les éditeurs de presse», ajoute l'Association des vendeurs de presse de Barcelone. «Il est incroyable que des groupes de cette taille puissent signer de tels accords sans tenir compte du mal qu'ils vont faire aux kiosquiers, alors que nous sommes leur premier client!» Amazon n'a pas répondu à la polémique.
Le géant américain ne manque pas d'imagination pour renforcer l'attractivité de son offre Premium. Si les Espagnols peuvent se faire livrer des journaux, au Royaume-Uni, les abonnés pourront assister à des concerts privés en petit comité via Prime Live Events. Cette nouvelle activité débutera le 23 mai avec le concert de Blondie au Round Chapel de Londres, qui peut accueillir 750 spectateurs. Seuls les abonnés Prime peuvent accéder à la billetterie, avec un ticket d'entrée à 175 euros. D'autres événements sont déjà prévus à Londres: Texas le 16 juin ou Katie Melua les 25 et 26 juillet. Certains artistes pourront faire précéder leur concert de sessions de questions-réponses avec leurs fans, dans un cadre intimiste. L'ensemble de ces performances sera retransmis sur Prime Video, la plateforme vidéo d'Amazon, dans le monde entier.

Chloé Woitier

A moins que les Pouvoirs Publics se ressaisissent, c'est le futur que nous avons sous les yeux.
Le pire, c'est que ces GAFA bénéficient d'aides et/ou de subventions publiques lors de leur installation, et ne paient pas d'impôts. Légalement !
Ici, Schumpeter a tort. Ca détruit plus que ça ne crée, à court comme à long terme.
De la part des banques et de leurs fournisseurs, toutes les facilités leur sont faites.
Ne nous étonnons pas qu'un jour la mèche parvienne jusqu'à sa bombe si l'aspect financier  prend durablement le dessus sur le Politique.
Or, il ne s'agit que d'un pari risqué de ces boites. Tout dépendra des Pouvoirs Publics, et de nous tous.

100 appréciations
Hors-ligne
Je me demande encore pourquoi , nous sommes tous encore attaché à la presse , nous autres les marchands ? Comment lutter contre un géant tel Amazon si les pouvoirs publics leurs déroulent le tapis rouge , il n'est même pas certain qu'ils interviendront pour limiter l'expansion d'une telle orientation, un bel avenir se profile ?

242 appréciations
Hors-ligne
Neltod, la position de la ville de Paris sur le projet supérettes et ses projets pour les commerces de proximité, montre que tous politiques ne veulent pas dérouler le tapis rouge devant les géants du commerce. Après il est curieux de savoir combien les éditeurs sont prêts à donner à Amazon pour assurer ce service.

Les éditeurs ou les clients d'Amazon en général, n'ont en fait pas trop le choix. Une partie cèdera. L'autre résistera en se demandera toujours quoi faire pour éviter la baisse du CA.
C'est donc bien vers nos représentants, les Pouvoirs Publics, qu'il faut se tourner pour alerter sans cesse de la menace sournoise qui finira par tout casser.
Il ne s'agit pas ici de combattre un système économique soi disant trop libéral, trop droitier ou trop conservateur. Mais bien un système dont on arrive aux limites concentrationnaires :
- Par un pouvoir de négociation en amont inégalable
_ Par des cautions bancaires quasi-illimitées
- Par concurrence économique déloyale
- Par l'aval des élus locaux et nationaux
- Par leur puissance juridique, en contournant en leur faveur les règlements, d'où qu'ils viennent.
Le problème n'est pas la finance, mais ses abus. Et là, on est en plein dedans.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9997 autres membres