www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Mon marchand de journaux n'a jamais reçu .............

134 appréciations
Hors-ligne
Je construis la tour Eiffel   le Forum




http://forum-tour-eiffel.forumactif.org/t67p50-numero-6-je-construis-la-tour-eiffel-exploits-sportifs-et-accidents

Bonjour
Mon marchand de journaux n'a jamais reçu le n°6. Comment puis-je faire pour l'obtenir ?? Même si je me doute que maintenant c'est trop tard
Merci de votre réponse


I
l l'a commander plusieurs fois & toujours pas là. J'ai dut envisager une autre solution, je ne peux pas laisser ma tour comme ça



Mario, 3 à 4 semaines de plus... Le n°6 se fait désirer ! Moi il a toujours rien reçu et n'en sait rien. J'ai donc été voir une autre presse.
Des infos et des .... A vos commentaires

27 appréciations
Hors-ligne
C'est malheureusement un classique du genre que nous avons tous connu!

100 appréciations
Hors-ligne
Beaucoup d'entre nous avons pris la décision de refuser les encyclopédies, pour ces mêmes raisons depuis plusieurs années déjà ! Que les éditeurs qui se servent de notre réseau pour amorcer les encyclopédies en tous genres , réduire ensuite ou supprimer les titres sur nos points de vente pour que les clients aillent s'abonner , ou même les arrêter purement et simplement. parce qu'ils ne respectent même pas la minorité de leurs propres abonnés qui désirent continuer et les finir , nous avons tellement fait savoir aux éditeurs que ce n'était pas normal , rien y a fait , par conséquent maintenant ils se les gardent !!!

40 appréciations
Hors-ligne
Hier, j'ai raté 135 E de ventes d'encyclopédies uniquement à des clients habituels : j'ai raté 3 ventes de l'ey chars de combat de la seconde guerre mondiale au 1/43 à 20 E l'unité + 3 ventes de ratées pour l'ey semi-remorques d'exception à 25 E l'unité le même jour, tout cela uniquement pour des clients habituels. Les services sont trop faibles pour certaines ey, et les réassorts n'arrivent jamais ou alors arrivent avec beaucoup beaucoup de retards dans le meilleur des cas. Résultat des courses : on rate beaucoup de ventes, et on perd également des clients. Ces derniers achètent sur internet tous les numéros manquants dans les ey et finissent par faire une croix sur nos commerces.  Quel gâchis au final d'autant plus que les clients d'ey sont plutôt très aisés financièrement ( de façon général, ce sont de loin les meilleurs de mes clients ) !!!  

Dernière modification le vendredi 18 Mars 2016 à 18:17:29

100 appréciations
Hors-ligne
Vous êtes courageux papy fait de la résistance, moi j'ai jeté l'éponge , je crois que je déteste les éditeurs ? Depuis 30 ans que cela dure , maintenant ils me donnent de l'urticaire !

40 appréciations
Hors-ligne
Je fais les ey, car mes meilleurs clients en achètent. Il faut déplorer le fait que les éditeurs de ces fameuses ey gardent une bonne partie de la marchandise pour eux afin de vendre leurs produits sur internet directement à nos clients, en se passant donc des messageries, des dépositaires, et au final, des marchands de presse. Le rêve des éditeurs à plus ou moins long terme est de tout vendre sur internet en se passant de nos services. C'est ce que l'on appelle le progrès.

Dernière modification le vendredi 18 Mars 2016 à 21:16:10

100 appréciations
Hors-ligne
Oui , vous avez raison , nous devrions pouvoir servire notre clientèle dans de bonnes conditions , si le but des éditeurs n'était pas celui d'exercer de la concurrence déloyale systématiquement envers notre réseau , du plus loin que je me souvienne lorsque l'on nous imposait les ey , et que j'avais la clientèle pour ces types de produits , aucun de mes clients à terminé son ey chez moi , c'est pour cela que je dis qu'ils se servent de nous pour amorcer les abonnements ! De nos ventes ils s'en moquent ! Ensuite ils dénoncent que nos chiffres baissent , de cette façon dans quelques années , notre metier disparaîtra, nous ne leurs servirons plus à rien ! Beaucoup de mes client aujourd'hui qui achètent encore un peu de presse me disent qu'ils vont aussi sur internet maintenant , les plus jeunes eux y sont complètement par conséquent il ne faudra encore pas des décennies pour voir nos points de vente reduirent comme peau de chagrin , les progrès technologiques sont tels que nous n'y échapperons pas , nous devons revoir nos offres , vendre d'autres produits , d'autres services , Hachette s'organise déjà , la presse n'a plus la superbe même chez eux , grandes piles en avant terminés ! Que du hors presse ! Pourquoi voudrions nous que cela se vende mieux chez nous ? Et comme l'Etat semble ne pas vouloir imposer un changement des pratiques de la filière , nous n'avons pas tellement de perspectives pour nos commerces ! Nous n'avons où nous n'osons pas attaquer une réorientation de notre rémunération par la publicité ? Pourtant encore aujourd'hui c'est le poste où il y a le plus d'argent dépensé par les éditeurs , parce que nous pouvons aisément remarquer, qu'un titre peut très bien ne pas se vendre , mais que si l'affichage à la parution suivante , de l'affichage est placardé partout , nous vendons voir nous manquons même de marchandise , les éditeurs ne peuvent encore moins se passer de la PUB aujourd'hui, parce que nos points de vente sont moins fréquentés , c'est pourquoi nous devrions réorienter nos revendications de notre rémunération avec la publicité en complément de nos ventes . Qu'en pensez vous tous ?

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9995 autres membres