www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse


801 appréciations
Hors-ligne
Si seul un stage initial est utile, pour le syndicat demande-t'il la réinstauration de l'obligation triennale ?
Est-ce une revendication essentielle pour les marchands aujourd'hui ?

Seuls ceux qui sont sollicités pour faire ces formatons contre rémunération y voient une nécessité. 123456 est de ceux-là. On peut donc comprendre son intérêt.

Si ce n'est pas le cas, 123456, écrivez ici que vous vous engagez à ne pas percevoir de rémunération pour une quelconque formation de marchand autre qu'initiale.
Navré mon cher mais votre intérêt personnel passe après l'intérêt collectif de la profession.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

38 appréciations
Hors-ligne
Descartes,
Vous savez que j'ai quitté le métier il y a 4 ans. Pourquoi voulez vous qu'un centre de formation fasse appel à d'anciens diffuseurs ? D'autres aussi ont quitté la profession, souvent par manque de confiance dans l'avenir du métier. Quelle logique ferait appel à eux ?
Ne serait-ce pas vaniteux de ma part de me rapprocher de tout ça ? Prétez moi quand même un minimum de dignité et de bon sens, SVP.
Vaut mieux faire d'ici ce qui est plus utile : essayer de faire comprendre où va le métier maintenant, en se débarrassant des "tracas mineurs" du quotidien, et sans aucun intérêt.
Pourquoi voulez vous qu'il y ait des intérêts d'argent partout ?
Et vous savez, quand l'undp m'a recruté pour le cefodip, il y a qq années, ils ne m'avaient pas parlé de rémunération. Certaines propositions valorisent plus qu'un peu d'argent.

801 appréciations
Hors-ligne
N'avez-vous pas été approché par un membre du syndicat pour refaire des formations ?
Nous vous invitons à décliner toute proposition douteuse...même en échange de places dans les loges du stade Rennais.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

255 appréciations
Hors-ligne
Comme le titre du sujet est attention : je vous invite à écouter le message de la semaine sur le répondeur du SNLP tél 01 45 08 04 27 ou Michel Arthemise signale que des certains d'entre nous (kiosquiers/Marchands ?)  n'ont pas le bon taux de rémunération .... !    la SAD c'est engagé à rectifier.

38 appréciations
Hors-ligne
Descartes,
J'ai vu qq ex collègues passer me dire bonjour depuis que je les ai quittés, mais c'est la même convivialité que j'aurais à votre égard si vous veniez me voir. Et aucune approche professionnelle, aucun ballon d'essai, de près ou de loin... c'est plus du style "les vieux de la vieille". Ca me fait plaisir que vous me donniez autant importance...
Ca me ferait bien marrer de recevoir une telle proposition. Mais c'est incohérent. Ils ont à coup sur, des diffuseurs en activité tout à fait capables pour l'occasion.
Aller au stade Rennais, pour les résultats, c'est moyen. Pour les loges, c'est beaucoup mieux. Mais l'undp n'en a pas. Et Ouest France invitait une fois par an l'undp. J'ai cru entendre il y a 1 an que les rapports avec eux s'étaient dégradés : plus d'invit' en loge, j'imagine.

106 appréciations
Hors-ligne
Comment donc par conséquent , faire confiance à une société qui sans arrêt se trompe , nous vole ? Mais qui ne rectifie que si l'on l'interpelle et que l'erreur n'est pas contestable , pour le reste , ils ont toujours raison , ils refusent de rectifier " les rejets de credits d'invendus " alors qu'ils se trompent !

173 appréciations
Hors-ligne
Vous savez que j'ai quitté le métier il y a 4 ans. Pourquoi voulez vous qu'un centre de formation fasse appel à d'anciens diffuseurs ? D'autres aussi ont quitté la profession, souvent par manque de confiance dans l'avenir du métier. Quelle logique ferait appel à eux ?


Cette pratique existe.

Régulièrement des ex-diffuseurs ( et ex-responsables syndicaux), en freelance, sont conviés à dispenser des formations.
 
Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite (Henri Ford)

106 appréciations
Hors-ligne
Hypocrisie ou bouffonnerie ? Peut être les deux ?

38 appréciations
Hors-ligne
Soyez tranquilles. Ni l'un, ni l'autre.
Mais effectivement, qq très rares anciens diffuseurs-intervenants (du mercredi) sont entrés parmi les free lance pour la formation initiale des 4 jours. Je pense à un particulièrement qui songeait à en faire un nouveau métier ; ce qui s'est révellé très insuffisant pour en vivre. De plus, il avait vendu son affaire, et était donc dispo. Mais ce cas est rare, et je ne vois pas ce qui est si dérangeant de faire appel à des gens qui ont exercé le métier.
Personne n'est mieux placé qu'eux, tant qu'ils ne prennent pas leur cas perso sans recul vis à vis des stagiaires. Et avant d'exercer, un étalonnage technique et pédagogique est suivi.
Préféreriez vous que ces stages soient donnés par les messageries ou les dépôts, pour bien façonner "maison" les futurs diffuseurs ?
J'ai moi même été bien mis en cause à un moment pour avoir averti un peu trop les stagiaires sur l'honnêteté des dépositaires en général. Ne croyez pas que tout le monde est contre les stagiaires, et pour le système. Il faut juste faire avec, sans pour autant être compromis.

801 appréciations
Hors-ligne
"Soyez tranquille"
Surtout ne changez rien ! Ne bougez pas ! Ne vous inquiétez pas ! 
Pas la peine de vous impliquer puisqu'on vous dit qu'on s'occupe de tout.

Et en toute transparence avec çà.
Et avec les résultats flamboyants que l'on connaît.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

38 appréciations
Hors-ligne
5 jours pour pondre ça !
Un peu court, jeune homme.

801 appréciations
Hors-ligne
J'ai la chance de pouvoir prendre des vacances.
Et votre propos, que je mets en doute, ne justifiait pas une réponse urgente.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9925 autres membres