www.marchandsdepresse.com

AADP pour l'avenir des diffuseurs de presse

Manifestation du 1 ier juin

104 appréciations
Hors-ligne
C'est à croire que les marchands ne se sentent pas très concernés par la concurrence encore déloyale du projet des supérettes , nous aurions aimé être plus nombreux ? Peut être que leur sors leur convient ?

28 appréciations
Hors-ligne
Pour ma part depuis quelques mois je me considère en prévision de fermeture, la seule chose qui pourrai me sauver c'est le retrait de la presse en GMS , les abonnements payants mais je ne crois plus au père noël depuis longtemps cette manif aurai du être faite depuis au moins 6 ans

Dernière modification le lundi 05 Juin 2017 à 12:22:55

Le silence autour de cette manif. avait déja tout dit !

252 appréciations
Hors-ligne
A combien il faut mettre le curseur pour réussir un salon professionnel ou l'on met des cars gratuits à disposition, une soirée offerte, un petit déjeuner et un repas gratuit ou une manifestation,  dont tous les diffuseurs n'étaient pas au courant sur un sujet (le CSMP) difficile, de plus un jour de semaine ou pas de bol il y a des risques de pénuries d'essence dans certaines stations.

Doit on alors en conclure d'un échec ?

71 appréciations
Hors-ligne
Échec !!!!!! Pourquoi
la solidarité n'est pas une vue de l'esprit.sans elle nous sommes morts

104 appréciations
Hors-ligne
Une manif n'est jamais un échec , même si nous aurions aimé être plus nombreux, mais cela en dit long sur le CSMP, qui n'a pas daigné nous recevoir ? Nous pouvons en déduire qu'ils n'ont pas la culture du dialogue, nous faisons une manif tous les 10 ans , mais ils considèrent n'avoir rien à nous dire et ne surtout pas perdre le temps avec nous , le mépris s'installe ? Tirons en les conclusions qui s'imposent.

Après une quinzaine d'années de pratique du métier, et une implication syndicale, qu'on soit d'accord ou pas avec, ça m'a permis de me faire une opinion que je pense assez éclairée.
Vous en arrivez au même constat concernant le CSMP et ce qui gravite autour.
Pas si mal !
Il y a bien un dialogue syndical, mais complètement à la marge. Ils ne comprennent qu'une chose ; le réseau peste, mais se maintient en légère régression,  comme bien d'autres réseaux de commerce de proximité. Aucun péril imminent pour eux venant du réseau.
Dans leur esprit et dans leur autonomie étatique permanente, croyez vous qu'ils ont besoin de s'améliorer et de changer ???

252 appréciations
Hors-ligne
le CSMP ne pense qu'a une chose "renouveler" le réseau    Jean Pierre Roger l'a dit

104 appréciations
Hors-ligne
Pour renouveler le réseau ? Il s'agit de quel renouvellement ? Des marchands ? il va falloir former correctement les gens , que ce métier redevienne attractif , que Mediakiok s'implique pour cela et ce n'est pas à l'ordre du jour , eux veulent juste mettre en place les nouveaux kiosques . Pour le reste , les Kiosque doivent rester ouverts , que l'on m'explique comment peuvent ils faire pour renouveler un réseau si personne ne gagne sa vie ? La politique de L'Uberisation est incompatible avec un service de qualité . Et qu'ils ne se plaignent pas , se sont eux qui ont réduis les kiosques ,kiosquiers et magasins en un métier de crève la faim , ils récoltent la politique du mépris et de l'inconsidération ?

Comme dit précédement, à nous de comprendre au delà de ce qui est avancé.
"Renouveler" le réseau, c'est une litote... A ne pas prendre qu'au premier degré.
Que peuvent-ils dire d'autre ?
La presse papier se meurt doucement, mais surement. Elle ne tient qu'aux aides d'Etat, au delà du raisonnable, puisque le modèle du passé devient de plus en plus anti-économique. Il y aura toujours de la presse papier, mais pas assez pour maintenir une telle architecture, avec messageries, dépôts et les magasins de moins en moins spécialistes.
Il y a un grand manque de lucidité dans tout ça. A nous de le savoir et de faire avec en sachant anticiper dans son magasin.

252 appréciations
Hors-ligne
RENOUVELER
Définition du Larousse  :   Remplacer une partie ou la totalité des membres d'un groupe, des éléments d'un ensemble par des éléments nouveaux.

D'où le projet supérettes avec des magasins avec une large amplitude d'ouvertures de 12 à 15 heures par jour, et cela 7/7.

104 appréciations
Hors-ligne
Alors le renouvellement serait essentiellement les supérettes ? Quelle gageure , quel contrat et à quel pourcentage ? Vous pensez que les gérants des supérettes ou les enseignes vont accepter de travailler avec une com . aussi basse , avec le boulot qu'est la presse ? Lorsqu'ils se rendront compte qu'ils perdront de l'argent , eux arrêteront ! Ex : Ils ont essayé en Italie , ca n'a pas fonctionné ? Heureusement qu'ils sont innovants les bacs + 24 ? Mon poste est ouvert de 5 h à 23 h , minuit et la presse est à peine rentable pour une personne déclaré à temps plein ? Pour le reste ,développement économique oblige le Hors presse dans un quartier privilégié et touristique , alors il faut qu'ils arrêtent de croire qu'ils vont inventer l'eau chaude , nous nous sommes sur le terrain et nous savons tous pourquoi rien ne fonctionne , hier , nombre de point de vente n'avait encore pas de parisien ? Alors que les postes sont toujours ouverts depuis toujours tous les jours fériés ? Nous manquons systématique de presse , pour les autres quotidiens c'est pareil ? Nous perdons de l'argent tous les jours par manque de ce qui se vend et de communications entre nous et la filière parce , c'est n'importe quoi .

Gamma,
Vous pointez là toute la différence d'appréciation de notre métier.

798 appréciations
Hors-ligne
Contrairement aux apparences ou à ce que d'aucuns voudraient laisser à penser cette manifestation n'était ni inutile ni un échec, et ce malgré une participation réduite.

Analysons les sujets un par un.

1/sur la faiblesse de participation.
Nous savons tous qu'il est impossible de motiver à participer à une quelconque action les membres d'une profession dont 82% ne tirent pas 11500 € de revenu par an. Leur activité principale étant autre ils n'ont aucun intérêt à perdre leur temps à s'occuper de la presse. A fortiori s'il faut engager des frais de déplacement. De plus, beaucoup ne peuvent quitter leur magasin sans fermer et ne peuvent fermer en raison de leurs difficultés économiques.
Si l'on y rajoute une communication réduite en raison de la confirmation tardive de l'autorisation préfectorale (de notre fait, à méditer pour la suite), et la pénurie de carburant, nous ne pouvions pas nous attendre à mieux que ce que nous avons eu et remercions sincèrement tous ceux qui ont fait le déplacement. Nous notons que malgré tout cela, certains ont fait le déplacement depuis de lointaines provinces. Qu'ils en soient remerciés.

2/ Sur la réussite de l'opération.
Elle est indéniable. La participation d'éditeurs, représentés par les dirigeants du SAEP, et le soutien officiel de la CFDT montrent clairement une convergence de vues sur les causes des difficultés de la filière. C'est le début d'une nouvelle situation. Nous avons réussi à réunir non seulement les 3 syndicats de kiosquiers et les marchands, mais aussi les autres acteurs de la filière pour faire désormais face au CSMP et aux quelques éditeurs qui le manipulent selon leur intérêt.
L'Etat ne peut ignorer ce fait nouveau, même si son représentant au CSMP est passé sans un regard, ce qui ne manquera pas de poser question.
De même peut on se poser la question de la légitimité des membres de l'UNDP qui ont fui tout contact ou discussion avec les membres de leur profession présents, préférant faire profil bas que d'oser écouter les doléances et défendre leur point de vue. 
La seule qui a montré un minimum de respect fut Mme Couderc, Présidente de Presstalis venue saluer les manifestants, montrant qu'au delà des désaccords le dialogue reste possible.

Enfin, au-delà des présents dans la manifestation nous avons pu constater que nous avons le soutien de plusieurs acteurs importants de la filière, actuellement obligés par un devoir de réserve.

Pour conclure, c'est ce rassemblement nouveau autour de la conviction profonde que le changement est possible et nécessaire, qui constitue le socle des avancées prochaines. 
C'est une réussite que personne n'aurait pu imaginer il y a encore peu.
A suivre donc, mais des rendez-vous sont déjà pris.
Si tu veux la paix, prépare la guerre.

252 appréciations
Hors-ligne
les rassemblements ou manifestations ne sont jamais inutiles. Rappelez-vous celle de février 2013, place Colette avec une température très hivernale, il devait y avoir 50%  de plus de manifestants.  Le contexte était différent puisque nous étions encore dans les mouvements de grève de Presstalis.

C'est grâce à cette manifestation que l'Etat a agit auprès du CSMP pour augmenter la rémunération. Sans cette action la hausse de la rémunération prévue depuis les Etats généraux de la presse de 2008/2009 serait toujours attendue.

104 appréciations
Hors-ligne
Je suis d'accord , pour les marchands de province , rien n'était favorable ; mais à Paris , les marchands auraient pu se mobiliser un peu plus. Ils étaient tous ouverts donc tous à Paris. Le métro fonctionne. 2 ou trois heures de fermeture ou un ami , famille qui vous remplace ! Ils n'ont pas d'excuses. 160 marchands, sûr, ont été prévenus . Ce sera peut être pour une prochaine fois !

136 appréciations
Hors-ligne

Pour info

  PresseNews nº 538 du 06/06/2017[table]

[/table]
Bronca contre le CSMP

Le Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP) a dû reporter à son AG de juillet (...) [ 198 mots / 1,6€]
Des infos et des .... A vos commentaires

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9982 autres membres